Infos

Cette semaine, ouverture du premier Rootstech Connect

Ce jeudi 25 février 2021, les yeux des généalogistes du monde entier seront tournés... vers leur écran, une fois n'est pas coutume, au lieu d'être braqués vers Salt Lake City, la Mecque des chercheurs d'ancêtres. En effet, pour la première fois depuis sa fondation en 2012, Rootstech n'aura pas lieu en réel, mais en virtuel, venant remplacer la manifestation en présentiel qui était prévue initialement les 3 et 6 février 2021 au Salt Palace Convention Center de Salt Lake City.

Ce tournant du numérique sera aussi marqué par une internationalisation poussée. L'interface du site Internet a été traduite en français. Les sessions principales, celles qui sont un mélange de spectacle et , de généalogie feront l'objet d'une traduction en simultané en plusieurs langues, dont le français, tandis qu'au moins 48 conférences seront prononcées directement en français. Pour la première fois également, tout sera entièrement gratuit, alors que Rootstech lorsqu'elle se tient en réel est traditionnellement une manifestation payante. 

Rootstech Connect même s'il est virtuel obéit à un système de diffusion calqué sur les fuseaux horaires : l'Australie, les États-Unis, l'Europe, etc. Cela ressemble à un système de vidéo à la demande, chacun pourra regarder la conférence qui l'intéresse. Comme lors de la manifestation réelle, Familysearch sort des sentiers battus de la généalogie stricto-sensu et propose un concours d'écriture de chants (Song Contest, avec déjà 200 demi-finalistes) et des recettes de cuisine, l'essentiel étant de réunir les familles d'aujourd'hui et du passé. Rootstech Connect qui est totalement gratuit devrait remporter un grand succès : déjà plus de 180.000 personnes se sont inscrites et plus de 1500 présentations sont annoncées.

Il y a quelques jours, la Fédération française de généalogie a pu obtenir sur Facebook une présentation video du site Rootstech Connect qui viendra remplacer sous peu l'actuelle interface. Sylvain Athénour, représentant de Familysearch en France en fait une description qui montre effectivement un site traduit et qui paraît extrêmement simple d'utilisation. 

Commentaires