Infos

Chez les Eiffel, le nom c'est sacré !

Pas question pour une entreprise, aussi importante et prestigieuse soit elle, de porter le nom du plus célèbre ingénieur français du XIXe et du XXe siècle : Gustave Eiffel. Le journal Sud-Ouest nous apprend que les descendants de Gustave, réunis en association, viennent de faire interdire le port du patronyme de leur aïeul par la Compagnie française Eiffel construction métallique (son site est carrément : www.eiffel.fr), filiale du groupe Eiffage, numéro trois français du bâtiment et des travaux publics, qui se présente comme héritière des activités d'Eiffel. Le comble est que c'est cette société elle même qui avait assigné l'un des descendants, Philippe Coupérie-Eiffel, pour lui interdire d'utiliser des marques comprenant le nom d'Eiffel et concernant des activités totalement étrangères au bâtiment et aux travaux publics.

Dans son jugement rendu cette semaine, le tribunal de Grande Instance de Bordeaux a tenu compte d'un document exceptionnel datant de 1893 produit par les héritiers d'Eiffel : l'ingénieur qui était alors président de la compagnie qu'il avait fondée annonçait son retrait total comme actionnaire et demandait expressément que son nom disparaisse de la désignation de la société. 107 ans plus tard, sa volonté est exaucée... grâce aux vieux papiers !

Commentaires