Infos

Choisissez vos indexations sur Geneanet

indexationsgeneanet1.jpg

S’engager dans l’indexation sur Geneanet c’est participer à l’augmentation des bases accessibles ensuite gratuitement à tous. Afin de rendre plus ludique ce travail ingrat, le site propose de choisir les documents par fonds ou par zone géographique et de déterminer le temps que l’on souhaite y consacrer.
Crédits
Capture Geneanet

Même depuis son rapprochement avec Ancestry en août dernier, Geneanet a réaffirmé sa vocation « freemium », c’est-à-dire une partie gratuite et une partie payante, cette dernière réservée aux abonnés Premium. Cela signifie qu’à côté des bases constituées par un financement de Geneanet, tout ce qui est partagé par les membres reste accessible gratuitement.

Vous pouvez donc continuer à apporter votre énergie, votre temps et vos connaissances pour alimenter des bases qui seront ouvertes à tous. L’indexation de documents d’archives est possible par les débutants comme par les experts. Seules quelques minutes suffisent pour participer et relever les informations présentes sur les documents. Elles seront ensuite librement accessibles aux internautes par une simple recherche sur Geneanet. C’est donc important de le savoir : votre engagement bénévole ne sera pas monnayé !

Pour stimuler les bonnes volontés, Geneanet permet d’agir sur plusieurs paramètres avant de s’engager. Vous pouvez notamment choisir le temps que vous voulez consacrer à l’indexation : un quart d’heure, une heure ou plusieurs heures. Et vous pouvez également choisir un type de fonds, ou une zone géographique. En effet, en cliquant sur le lien « choisir par zone géographique » figurant sur la page d’accueil, vous ouvrez une fenêtre contextuelle où apparaît une carte. Sur celle-ci, des pastilles indiquent les indexations disponibles. En zoomant, vous passez du niveau national au niveau régional, puis local et communal. Vous n’avez ensuite plus qu’à choisir le fonds qui vous intéresse.

indexationsgeneanet2.jpg

En zoomant sur la carte qui s’ouvre dans une nouvelle fenêtre lorsque l’on clique sur « choisir par zone géographique », on finit par atteindre le niveau communal et c’est là que l’on choisit le fonds à indexer.
Crédits
Capture Geneanet

L’avantage de ce choix géographique réside dans deux facteurs principaux : tout d’abord l’indexeur va travailler sur des familles qui l’intéressent puisqu’elles figurent sans doute dans son arbre, au moins au niveau des collatéraux. Ensuite, s’il connaît particulièrement la région, ce releveur maîtrisera mieux les patronymes et commettra moins d’erreurs.

À ce jour, 26 660 indexeurs ont participé, saisissant 22 763 282 individus. Et pour les plus courageux, il y a encore 3 621 191 documents à indexer. L’aventure ne sera jamais terminée car de nouvelles numérisations sont ajoutées chaque jour sur Geneanet, n’attendant que de nouveaux releveurs.

Commentaires