Infos

Côte d'Or : salve de mise en ligne généalogique !

C'est une véritable salve de mise en ligne que nous présentent les Archives de la Côte d'Or sur leur portail de consultation. Les Archives départementales ont parfois l'occasion de toucher du doigt et des yeux des documents qui ne sont pas conservées chez elles. Toutefois, elles obtiennent souvent l'autorisation de les numériser et de les mettre en ligne. C'est de deux manières que récemment, de nouvelles images sont arrivées sur le site : en provenance interne ou externe. 

Les rouleaux de parchemins ou registres de la série B sont partiellement ou intégralement numérisés pour certaines cotes. Les spécialistes se délecteront des Reconnaissances de la châtellenie de Lompnes, des comptes particuliers des receveur et châtelains du Pays de Bresse, Bugey et Gex aux XIVe et XVe siècles ou encore livre des marcs de Dijon.

A voir aussi des Lettres patentes de Marguerite, comtesse de Flandre, d'Artois et de Bourgogne, contenant des provisions d'offices, des dons, des ventes, etc. des transcriptions des baux à cens et à rente et reconnaissances de l'abbaye bénédictine Saint-Bénigne de Dijon, une liste des monastères cisterciens indiquant leurs facultés de contribution. 

Mais certains documents comme cet acte où Gautier, évêque de Langres, donne aux Templiers des églises de Côte-d'Or ont été prêtés par d'autres services d'archives, ici, par la Haute-Marne, ou ces Chartes et titre relatifs aux franchises de Chaumont et à la ville de Bourg, documents prêtés par les Archives municipales de Châtillon-sur-Seine. Dans certains cas, il s'agit de prêt de la part de propriétaires privés comme ces plans du château d'Arcelot. 

Toutes ces mises en ligne des archives de la Côte d'Or nous laissent à voir que la recherche généalogique ne saurait se contenter de la seule exploration de l'état civil ou des actes des notaires, mais s'enrichit au fil des découvertes parfois fortuites dans des documents inattendus. 

Commentaires