Infos

Des sites d'archives dédiés à la Grande Guerre

Expositions, animations, lectures... Les services d'archives se mobilisent pour commémorer le Centenaire de la Première Guerre mondiale.

Certains répondent à l'intérêt des Français pour la Grande Guerre avec la création de mini-sites Internet (ou d'importantes rubriques) dédiés à cette période de l'histoire qui a touché toutes les familles.

Citons en exemples les Archives municipales ou départementales suivantes :

Brive

Ivry-sur-Seine

Lorient

Lyon

Nice

Orléans

Saint-Denis

Ardèche

Creuse

Eure-et-Loir

Haute-Loire

Loiret

Pas-de-Calais

Pyrénées-Atlantiques

Seine-et-Marne

Var

Vendée

Essonne

Parmi les précurseurs, visitez "La Grande Guerre en Anjou" proposée par le Conseil général de Maine-et-Loire et ses Archives départementales.

Très riche, il rassemble sur un même portail toutes les informations utiles à la connaissance de cet épisode dans le département.

A partir du site Internet, on peut retrouver les traces de chaque soldat grâce à la mise en ligne des registres de matricules, mais aussi des articles de presse de cette période, avec un article présenté et analysé chaque semaine.

Mais ce n’est là qu’un des nombreux aspects de cette véritable mine d’informations !

De nombreux témoignages audio et photos ont également été recueillis sur :

  • les combattants et leur famille,

  • les liens entre le front et l’arrière,

  • la vie quotidienne à l’arrière,

  • l’armistice et l’après guerre.

L’internaute est d’ailleurs invité à l’alimenter de ses propres archives et souvenirs.

Un espace pédagogique a également été prévu pour aider les enseignants à travailler avec leurs élèves sur les archives départementales, notamment en partant à la recherche de la vie de soldats de leur communes.

Les généalogistes plus aguerris trouveront également de nombreuses pistes pour étayer leurs recherches sur leurs ancêtres dans la guerre grâce à un inventaire très détaillé de tous les fonds d’archives en lien avec la question, qu’ils soient publics ou privés.

Une exposition "1914. L’Anjou de la paix à la guerre", inaugurée le 16 septembre, restera enfin ouverte au public jusqu’au 27 février 2015.

Commentaires