Infos

Dordogne : l'état civil et les recensements seront indexés par les Mormons

Après Toulouse, voici maintenant les actes anciens de la Dordogne qui vont bientôt être indexés par les bénévoles de Familysearch. L'accord entre les Mormons et les archives du département porte sur l'état civil de plus de 120 ans et sur les recensements de population de 1836 à 1891. Formellement, il s'agit d'un accord de réutilisation des fichiers numériques en mode image (les Mormons ont l'autorisation de procéder à l'indexation des images fournies par le département de la Dordogne). Ces images numériques proviennent des microfilms des registres paroissiaux et de l'état civil de plus de 120 ans de toutes les communes du département (ce sont les actes de baptême, naissance, mariage et décès). La réutilisation concerne également les données publiques des recensements nominatifs de la population de 1836 à 1891 (c'est la composition des familles indiquée dans ces listes de population).

L'indexation des noms tirés des recensements et des actes d'état civil, c'est un peu la spécialité des Mormons qui pratiquent la discipline depuis des décennies. Leur filiale sur le Web Familysearch organise même des "happenings" ou événements autour d'un projet d'indexation. C'était le cas fin juillet avec le défi de mobiliser plus de 50.000 indexeurs en une seule journée. Le pari a été réussi, puisque plus de 66.500 personnes se sont prêtées au jeu.

Le site Familysearch propose plusieurs grands projets d'indexation relatifs à la France. Certains sont terminés mais pas encore consultables, comme les registres paroissiaux post-révolutionnaires du diocèse de Coutances et Avranches 1796-1880, le recensement de Toulouse de 1872, tandis que d'autres sont en cours d'indexation comme le recensement de Toulouse de 1886, achevé ce jour à 64% ou encore les registres protestants de 1564 à 1907 ou encore les registres paroissiaux du diocèse de Quimper et Léon et Saint-Martin de 1772 à 1909.

Le site Familysearch a obtenu le 25 avril 2013 une délibération de la CNIL l'autorisant "à mettre en œuvre un traitement automatisé de données à caractère personnel ayant pour finalités le transfert vers les États-Unis de documents d’archives publiques numérisés et la diffusion de l’image de ces documents sur son site internet à visée généalogique ainsi que dans ses centres de consultation". Cette délibération devrait être complétée dans les jours à venir.

Commentaires