Infos

En 2021, toujours plus de saisines du médiateur de la généalogie

Il existe en France un médiateur de la généalogie, fonction exercée par l'ancien magistrat Gérard Gaucher. Comme chaque année, celui-ci établit en toute transparence le bilan de son action.

En 2021, le médiateur de la généalogie a été saisi à 102 reprises, saisines ayant donné lieu à 40 procédures recevables de médiation de la consommation. Le taux de réussite des médiations arrivées à terme en 2021 est voisin de 75%.

Gérard Gaucher, même s'il est nommé par le syndicat Généalogistes de France exerce sa mission en toute indépendance et impartialité, dans le respect des parties au processus, pour essayer de trouver la solution la plus appropriée au litige soumis.

L'issue d'une médiation n'est jamais certaine ni connue à l'avance, le médiateur peut proposer une solution satisfaisante pour le demandeur ou au contraire proposer une solution qui ne lui convient pas. Le demandeur et son contradicteur sont libres d'accepter ou de refuser la proposition de solution du médiateur.

Hors médiation, lors d'une demande de renseignements, il peut également échanger et apporter tous les éclaicissements sur cette procédure finalement méconnue. 

Le "médiateur de la consommation des généalogistes de France et de la généalogie professionnelle" agit le plus souvent à l'initiative des héritiers, soit à celle des généalogistes successoraux. En 2021, seulement trois médiations ont été engagées à la demande de généalogistes professionnels. Son activité concerne rarement les généalogistes familiaux. 

Commentaires

3 commentaires