Infos

Gallica fête son million de documents par un relooking extrême !

Jusqu'ici, Gallica, le portail de la Bibliothèque Nationale de France avait un petit air retro de site Web confortable, mais il souffrait d'un gros défaut : personne ne pouvait imaginer la quantité de documents qu'il proposait, ni la manière d'y accéder facilement. Depuis aujourd'hui, fini le style suranné et bienvenue en 2010. Gallica fête son millionième document numérisé mis en ligne et change complètement de look. Un relooking extrême, on vous dit !

Tout d'abord en gros et au dessus de tout le reste apparaît le moteur de recherche. Essayez le, vous allez comprendre le changement : désormais, on ne s'adresse plus aux bibliothécaires et spécialistes des cotes complexes, mais au grand public. Tapez votre nom et vous découvrirez peut-être avec surprise un homonyme auteur d'un opuscule sur un sujet généalogique, tapez une ville, une région et Gallica vous fournira tout un lot de livres numérisés sur des thématiques locales. Un rêve pour généalogiste !

En dessous de la case recherche, admirez la nouvelle organisation de Gallica sous forme de 5 onglets horizontaux dépliables : Actualité, Consulter, Parcourir, La sélection Gallica, Informations et services. L'astuce de tout ça est que chaque onglet renvoie vers les différentes parties de Gallica qui sont désormais totalement imbriquées. Ainsi, toute la partie Actualité est rattachée au blog d'information, la partie Consulter vous fait entrer dans la recherche détaillée par type de document (livres, manuscrits, cartes, images, presse et revues, paroles et musiques, partitions).

Parcourir vous donne accès aux dossiers et sujets mis en avant par la BNF, tout comme l'onglet Sélection de Gallica qui ouvre la porte vers un personnage, une oeuvre, un sujet, un lieu, un événement. Enfin, Information et services ouvre la porte de l'interactivité et vous permet d'entrer en contact et de vous abonner aux flux RSS. A propos de fil RSS, les 3 petites colonnes du bas de la page en sont un bel exemple, puisqu'elles présentent le fil des documents les plus consultés, le fil des nouveaux documents et le fil des derniers billets du blog.

Pour clore cette note forcément brève, ce serait faire injure à Gallica d'oublier de signaler toutes les possibilités de personnaliser ce portail gratuit : vous pouvez créer votre espace personnel, vous pouvez générer des vignettes exportables pour illustrer votre propre blog ou site perso et si vous êtes l'heureux possesseur d'un ebook, vous pouvez bien sûr télécharger des livres entiers numérisés pour ce type de format. Alors le nouveau Gallica, une évolution ? Non, une révolution !

Commentaires