Infos

Gard : les registres matricules 1887 à 1921 sont en ligne

Les archives du Gard ont procédé à une mise en ligne en avril 2021 en publiant les registres matricules des classes 1887 à 1921. Cela représente 387 registres numérisés, soit 147.897 fiches nominatives et 276.842 images. Cette publication offre un double intérêt, bien apprécié des généalogistes dans certains autres départements. 

Premièrement, la période recouvre celle de 14-18, aussi si un aïeul du Gard a fait la Grande guerre, c'est dans ces archives du recrutement que vous retrouverez ses états de service (cliquer ici pour accéder aux registres). Chaque jeune homme de 20 ans était appelé sous les drapeaux par le bureau militaire de sa circonscription de résidence. Dans le Gard c'était Nîmes et Pont-Saint-Esprit, mais aussi, à partir de la classe 1872, une partie de l'Ardèche : l'arrondissement de Largentière et les cantons de Bourg-Saint-Andéol, Villeneuve-de-Berg et Viviers. 

Deuxièmement, ces fiches matricules militaires ont toutes été indexées et cela simplifie énormément la recherche : tapez un nom d'appelé dans le moteur et si l'aïeul est présent dans la base, il apparaîtra et vous n'aurez qu'à cliquer pour consulter sa fiche. La fiche matricule comporte outre les informations relatives à la carrière militaire et l'état civil du soldat, sa description physique avec toutes les particularités : taille, couleur des yeux et des cheveux, forme du visage, de la bouche… 

Les Archives du Gard numérisent actuellement d'autres archives militaires : les tableaux des conscrits et listes du tirage au sort du Premier Empire , les listes du contingent 1859-1866, les registres matricules des classes 1867 à 1886, les registres matricules des classes 1922 à 1940, mais ces derniers, s'ils seront bien numérisés et indexés, ne seront pas accessibles immédiatement pour des raisons de confidentialité. 

Commentaires