Infos

Geneal43 pointe ses relevés directement vers les images

Partir d'un relevé et arriver en un clic à l'acte en ligne, c'est possible et cela fait gagner énormément de temps ! La technique existe, c'est celle des liens permanents ou liens ARK (Archival Resource Key), elle est proposée par de plus en plus de sites Web d'archives publics. Mais finalement, encore assez peu d'associations en profitent pour créer des liens entre leurs propres relevés et les images mises en ligne par les départements. En Haute-Loire, depuis octobre 2014, l'association Geneal43 expérimente avec succès ces liens pérennes. Lorsque vous cliquez sur un nom tiré d'un relevé des tables décennales de certaines communes de la Haute-Loire (par exemple Saint-Georges-Lagricol de 1797 à 1902), cela vous donne accès directement aux images des actes d'état civil publiées par les archives départementales de la Haute-Loire.

Pour les associations, c'est évidemment un énorme travail, puisqu'il faut reprendre les relevés, ligne par ligne. Mais la mise en valeur est considérable. En effet, de très nombreux généalogistes souhaitent retrouver les actes à partir desquels les relevés ont été effectués, ne serait-ce que pour vérifier si les informations ont été correctement transcrites, ou bien pour compléter celles-ci en ajoutant d'autres détails parfois non indexés comme les noms des témoins ou la filiation. Et aussi pour "tenir entre ses mains" (si l'on peut s'exprimer ainsi), l'acte sur lequel l'ancêtre a déposé une timide signature, voire une modeste croix lorsqu'il ne savait pas signer.

Lier un relevé à un acte est en effet possible à un seule condition : que le lien de l'image ne change jamais. C'est donc tout l'intérêt des liens ARK proposés par les Archives départementales de la Haute-Loire pour chaque image. Le lien ARK est unique, pérenne et propre à chaque image ce qui signifie qu'il garantit l'identification d'une image sur le long terme. Attention toutefois, Geneal43 annonce que pour introduire les liens ARK dans les relevés, les informations de filiation ne seront plus disponibles dans le nouveau format de consultation pour rendre la saisie plus rapide pour le transcripteur. Le consultant aura toujours la possibilité de demander de l’aide à la lecture par l’intermédiaire de la liste. Ou il pourra se rendre dans la salle de lecture des AD43 où les tables filiatives complètes seront avec l’accord écrit des transcripteurs remises aux AD43 pour conservation au fur et à mesure de leur retrait du site.

Commentaires