Infos

Ghesquière et Taponier, des noms synonymes de liberté

C'est le temps des retrouvailles. Après dix-huit mois de captivité, on a l'impression de tout connaître des ex-otages. Mais quelle pourrait être l'origine des patronymes Ghesquière et Taponier ?

Ghesquière

Nom de lieu-dit d’origine, La Ghesquière, une terre laissée au repos prête à être ensemencée, du gaulois gascaria, qui a donné le moyen français "jachère".

La forme Ghesquière est portée de nos jours par 560 foyers en France dont plus de 300 en région Nord-Pas-de-Calais. On signale un grand nombre de naissances sous ce nom à Comines dans le Nord à la fin du XIXe siècle. A noter le nom d'un Pont-Ghesquier sur la commune de Steenwerk dans le Nord.

Taponier

Probablement un ancien surnom de marchand issu du vieux français tapon, "bouchon" (d'après le verbe germanique tappon, "boucher", "fermer d'un coup sec", qui a donné "taper" en français). Autre piste, un surnom de tisserand-tapissier, de l’ancien français tapon, "tapis".

La forme Taponier est portée de nos jours par 30 foyers en France dont 10 en Rhône-Alpes, avec un pic de naissances à Beaumont en Haute-Savoie à la fin du XIXe siècle.

Mais depuis deux jours, loin de ces considérations d'onomastique, Ghesquière et Taponier sont surtout synonymes d'une juste liberté.

Commentaires