Infos

Goasguen, un patronyme typiquement breton

La disparition de Claude Goasguen (1945-2020), homme politique français, ancien maire du XVIe arrondissement et député de Paris, nous invite à découvrir l'origine de son patronyme.

Goasguen, formé à partir de la racine bretonne gwas, "homme", à l’origine dans le sens de "serviteur". A cette racine s’ajoute le qualificatif guen, "blanc" qui a donné Gwasguen, puis Goasguen, l’ancien surnom de "l'homme blanc", celui qui avait les cheveux blancs, par opposition à Goasguff, "l'homme noir", celui qui avait la peau sombre ou moins souvent les cheveux de couleur foncée.

Le patronyme Goasguen porté de nos jours par 290 foyers en France comptait 175 naissances entre 1890 et 1915 dont plus de 150 dans le Finistère et une présence faible en Ile-de-France ; entre 1966 et 1990, Goasguen comptait 235 naissances dont 90 dans le Finistère, 25 à Paris, 30 partagés à part égale entre le Morbihan, la Loire-Atlantique, la Seine-Maritime, etc.

Blanc se situe au 25e rang des noms les plus répandus en France ; En Europe, nous retrouvons son équivalent ; Blanchard, Blanchet, Blandin, Leblanc ; Bianchi (origine corse ou italienne) ; Weiss (Lorraine, Alsace, Allemagne) ; Blankaert, Blanquaert (Flandre) ; Bianconi (Corse) ; Weissmann (Allemagne) ; Dewit, Dewite (Belgique et Pays-Bas) ; Albo, Blanco (Espagne) ; Bianco, Bianca (Italie) ; Alvès, Alvo (Portugal) ; Bielinski (Russie) ; Asproulês (Grèce) ; Valkonen (Finlande) ; Féher (Hongrie), etc.

Commentaires