Infos

Grenoble : l'état civil en ligne jusqu'en 1915, les décès jusqu'en 1918

L'état civil de la ville de Grenoble progresse en ligne ! Vous pouvez à présent rechercher les naissances et les mariages de vos aïeux sur le site Web des archives jusqu'en 1915. Et même jusqu'en 1918 pour les décès. Pour faciliter la recherche, un système de numérotation a été adopté : chaque registre est découpé par mois, numérotés logiquement de 1 à 12 et les répertoires sont isolés en portant le numéro 13.

Attention à bien saisir des dates et des périodes pas trop importantes, le moteur de recherche Thot est vite saturé pour l'état civil post-révolutionnaire, si le nombre de registres à afficher est trop important. Pour les registres paroissiaux, comme on ne peut pas sélectionner directement une paroisse, la recherche n'est pas toujours évidente, mais la délimitation par date fonctionne aujourd'hui correctement.

Autre regret, il n'est pas facile de trouver l'information descriptive précise des fonds en ligne proposés par les archives de Grenoble. Il y a certes une page d'information rattachée au site de la ville assez bien faite, mais où sont les détails pour savoir ce qui est en ligne ? Pas sur la page d'accueil de l'interface de consultation Thot qui est des plus sèches, mais ils sont à chercher dans la page Généalogie, en cliquant sur un lien "pour plus d'informations cliquez ici", particulièrement peu explicite.

C'est pourtant sur cette page que sont résumés le mode d'emploi, les documents en ligne (état civil, registres paroissiaux, etc.) et leurs dates (pas du tout à jour soit dit en passant). Pour être informé de l'actualité, il faut être abonné au compte Twitter des archives de Grenoble. Mais tout le monde ne suit pas systématiquement un compte Twitter et une information sur les réseaux sociaux est par essence volatile. Un peu plus d'explications intégrées sur le site lui-même seraient très appréciées...

Liens

Commentaires