Infos

Grève aux Archives nationales : le CARAN est fermé

Les syndicats ont choisi le jour symbolique du premier jour du déménagement vers Pierrefitte-sur-Seine pour entamer une grève. Si bien qu'aujourd'hui lundi 21 mai 2012, la salle de lecture des Archives nationales à Paris est fermée. Dans le contexte de ce gigantesque déménagement qui va durer 18 mois (à lire dans le n°200 de la RFG), les syndicats protestent contre "le sous-effectif, les mutations forcées, l’(in)organisation du travail". En effet, de nombreux personnels des archives sont amenés à suivre le déménagement des fonds et à quitter le centre de Paris pour la Seine-Saint-Denis. Il manquerait pour l'heure 70 emplois, ce qui est contesté par la direction.

La CGT-Archives dénonce également "l'auto-suggestion" pour sous-entendre que la direction des Archives nationales maintiendrait "coûte que coûte" la date de ce déménagement, alors même que la Commission de sécurité aurait émis "des réserves sur la peinture, et l'électricité du nouveau bâtiment". Ce conflit social porte également sur le projet d'installation de la Maison de l’Histoire de France sur lequel la nouvelle ministre de la Culture Aurélie Filipetti ne s'est pas encore prononcée. Une décision pourrait être prise avant l'examen du budget 2013 par le Parlement, sans que l'on sache pour l'instant dans quel sens elle pencherait : vers une annulation pure et simple du projet, ce qui redonnerait des marges de manoeuvre au budget de la Culture ou bien une nouvelle orientation plus internationale. Le 18 mars au Cirque d'Hiver, le candidat François Hollande avait pourtant annoncé que le projet de MHF serait abrogé.

Le préavis de grève déposé par les syndicats est reconductible, il est donc difficile de savoir si celui-ci est amené à durer. Une assemblée générale se tient ce matin pour décider de la suite du mouvement. Par ailleurs, la salle du Caran sera de toutes les façons fermée du lundi 18 juin inclus au samedi 7 juillet inclus, en raison de l'installation et de la mise en service du nouveau système informatique. Les temps sont durs pour les lecteurs des Archives nationales...

Commentaires