Infos

Grosse mobilisation pour les Archives de New-York gratuites

nyarchives.png

La Société Généalogique et Biographique de New-York s'inquiète des projets des archives de la ville.

A New-York, les généalogistes s'inquiètent des projets du service des Archives de la ville. Le New York City Department of Records and Information Services (DORIS) veut rendre payant l'accès à certains documents publics.

Dans une première communication, l'institution avait indiqué que peut-être les actes de naissance, de mariage et de décès new-yorkais pourraient être concernés. Le partage de ces documents serait assujetti au paiement d'une licence, y compris en cas d'utilisation à des fins éducatives, universitaires, non lucratives ou médiatiques... 

La présentation de ce projet a fait l'effet d'une bombe auprès des généalogistes et des chercheurs américains. La Société Généalogique et Biographique de New York (New York Genealogical and Biographical Society) a immédiatement fait part de son inquiétude et demandé à ses adhérents et sympathisants de faire entendre leur voix "pour que les documents publics créés avec l'argent des contribuables restent librement accessibles". 

Toutefois, la NYGB a fait part d'une récente avancée : les archives de New York n'ont pas "nécessairement" l'intention de faire payer pour l'utilisation des registres généalogiques. Des précisions seront bientôt apportées. Mais les généalogistes US ne sont pas du tout rassurés par cette communication trop imprécise, notamment sur les détails de ces nouvelles licences : les reproductions seraient fournies pour l'usage personnel du chercheur, celui-ci ne pourrait ni les reproduire, ni les publier, ni les transférer à un autre individu ou à une autre institution.

Martelant le message que les généalogistes sont des éducateurs et des chercheurs, la Société Généalogique et Biographique de New York appelle les usagers à s'informer et à se mobiliser pour le 23 octobre date d'une audition des représentants des généalogistes sur ce sujet. 

Mots-clés
USA, Etat civil

Commentaires