Infos

Héritage : les Renault ne sont pas propriétaires du Fouquet's

L'affaire du Fouquet's, non pas celle que vous croyez, a trouvé son épilogue par une décision de la Cour de Cassation. Non, Mme Renault et ses frères ne sont pas propriétaires des murs du prestigieux restaurant. Malgré la production d'une attestation immobilière de la ville de Paris, ils n'ont pas réussi à convaincre les juges de déloger des Champs-Elysées la société qui en est propriétaire depuis 1929.

Lina Renault, une maraîchère bourguignonne à la retraite souhaitait se faire "restituer" ce bien qu'elle prétendait avoir reçu en héritage. Une affaire de gros sous ? Pas seulement, car même si la valeur de cet ensemble immobilier tourne aujourd'hui autour de 70 millions d'euros, la famille Renault plaide devant les tribunaux depuis plus de cinquante ans avec des arguments convaincants, mais sans doute un peu tardifs... Jean-Louis Beaucarnot vous avait déjà raconté ici même les surprises du Fouquet's, voici à présent celle de l'héritage qui n'en est pas un !

Tout a commencé en 1865 par le décès d'Octavie Lauche, épouse du comte Alfred de Coëtlogon, laissant pour cohéritiers son époux et son cousin Joseph-Paul Mauprivez, notamment pour une parcelle de terrain sise à Paris 8e, avenue des Champs-Elysées, parcelle sur laquelle a été édifié le restaurant Fouquet's. M. Mauprivez, lui même sans enfant avait transmis son héritage aux grands-parents de Lina Renault. De succession en succession, les titres de propriété n'ont malheureusement pas été établis formellement, personne à cette époque ne se souciant de la valeur d'une parcelle de prés dans un quartier plutôt mal famé de la capitale. Cette insouciance vaut aujourd'hui à la Cour de Cassation de se prononcer sur la non-validité de cette requête : il y a prescription, les faits s'étant déroulés entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe...

Pour être parfaitement complet sur cette histoire étonnante, Mme Lina Renault n'a rien à voir avec la célèbre chanteuse ni avec la famille du constructeur d'automobile homonyme. Mais si vous lisez bien le récit de Jean-Louis Beaucarnot, vous verrez que le restaurant du Fouquet's a un lien généalogique prouvé non pas avec un homme politique, mais une femme politique très connue pour son éloignement de toute forme de bling-bling...

Image : site www.lucienbarriere.com

Lire aussi : Les surprises du Fouquet's

Commentaires