Infos

Ille-et-Vilaine : l'état civil s'enrichit, d'autres fonds aussi

Les archives d'Ille-et-Vilaine utilisent depuis quelques semaines, une nouvelle version du progiciel de gestion des archives Thot. A cette occasion et aussi pour tenir compte de récentes évolutions réglementaires, les archives en ligne ont été enrichies de nouveaux documents numérisés.

Par exemple, l'état civil est désormais accessible jusqu’en 1918 sur Internet pour les communes d’Ille-et-Vilaine, sauf la ville de Rennes qui est à consulter sur le site des Archives municipales. La consultation s'étend jusqu’en 1943 sur intranet en salle de lecture.

D'autres fonds pouvant être rendus publics sans faire l'objet d'anonymisation depuis le décret du 10 décembre 2018, ont été numérisés et sont disponibles dans la rubrique Archives en ligne.

Ainsi, les recensements de la population sont publiés jusqu’en 1936 compris ; les tables de successions et absences jusqu’en 1968 ; les tables de registres matricules militaires jusqu'en 1940 ; les registres de catholicité de Saint-Malo sont disponibles pour les années 1827 et de 1831 à 1862.

L'état civil va continuer de s'enrichir régulièrement, en tenant compte du principe que ce qui est publié sur Internet (délai de 100 ans pour l'état civil : jusqu'en 1918) est sensiblement différent de ce qui est consultable en salle de lecture (75 ans : jusqu'en 1943). Ainsi, l'année 1919 sera consultable sur internet en 2020 et en salle de lecture le public pourra la consulter jusqu'en 1944.

Pour mémoire, les actes de décès sont consultables sans délai de communication mais ne font pas l'objet d'une numérisation systématique après 1942. Mais les archives de l'Ille-et-Vilaine pourraient bientôt s'y pencher.

Enfin, des erreurs de numérisation remontées par les internautes ont été reprises et corrigées. Les images sont en cours d'intégration et de publication. Un tableau recensant les lacunes et erreurs de numérisation restantes est disponible dans la rubrique "Généalogie".

Liens

Commentaires