Infos

Indre-et-Loire : de nouveaux registres paroissiaux sur Internet

indre-et-loire-de-nouveaux-registres-paroissiaux-sur-internet.jpg

Registres paroissiaux de Montrésor [EDEP157/E5].
Crédits
Archives départementales d'Indre-et-Loire

Le site Internet des archives départementales d'Indre-et-Loire s'est récemment étoffé. De nouveaux registres paroissiaux sont venus compléter la collection déjà présente depuis janvier 2010. Il s'agit des registres de la collection communale "déposée", venant compléter la collection dite "du greffe", débutant généralement vers 1668. Ces nouveaux registres couvrent donc une période beaucoup plus large et démarrent dès le milieu du XVIe siècle, selon les paroisses. Ils ont été numérisés en 2010 pour les périodes absentes de la collection du greffe, c'est à dire sur une période allant du milieu du XVIe siècle à 1668.

La mise en ligne concerne également des corrections et des ajouts dans la base existante. Ces corrections sont dues pour l'essentiel à des signalements faits par les internautes. Ces derniers sont donc invités à signaler avec précision toute erreur de numérisation ou d'indexation permettant au service des archives d'effectuer les corrections dès que possible.

Cette collection dite des registres communaux "déposés" représente un peu moins de la moitié des communes du département. En effet, jusqu'à la modification de la loi il y a quelques semaines, seules les plus petites communes de moins de 2.000 habitants avaient l'obligation de déposer leur collection d'archives anciennes auprès du service d'archives départementales de leur ressort. Et encore, beaucoup ne respectaient pas cette obligation, soit parce que leurs élus ne souhaitaient pas se séparer d'archives liées à l'histoire communale, soit tout simplement parce que les archives départementales manquaient de place.

Dans chaque département, il existe donc une collection de registres communaux "déposés" aux AD et une collection restée dans les communes et par définition "non-déposée". En Indre-et-Loire, ces registres de la collection communale conservés dans les communes sont quant à leur tour en cours de numérisation et seront mis en ligne à l'issue. Le tout constituera à terme une belle opération de reconstitution virtuelle de fonds épars, réalisée à partir des documents originaux, à consulter aussi bien en ligne que sur les écrans de la salle de lecture. Nommée au début du mois, la nouvelle directrice des archives départementales de l'Indre-et-Loire, Lydiane Gueit-Montchal était auparavant en poste dans la Meuse.

Commentaires

2 commentaires