Infos

L'arbre unique Roglo s'est encore agrandi en 2021

L'année 2021 a été fructueuse pour Roglo qui n'a cessé de grandir. Cet original portail généalogique accueille désormais en ligne plus de 8,8 millions d'individus. Lancé en 1998 par l'informaticien Daniel de Rauglaudre, ce site a toujours gardé sa présentation désuette. Mais qu'importe le décor, c'est le contenu qui compte !

Car Roglo est l'un des rares arbres généalogiques uniques, c'est à dire que chaque personne y figure une seule fois. Fin 2021, la base de données a donc dépassé les 8,8 millions de personnes recensées. Elle s'accroit au rythme d'environ 500.000 personnes par an. A ce rythme, le cap des 10 millions d'individus devrait être franchi au printemps 2025.

Mais le site étant collaboratif, l'année passée a également vu sa communauté s'agrandir. 10.373 personnes supplémentaires figurent dans l'arbre, soit 1680 "amis" de plus. Les "amis" sont les personnes dont les noms figurent dans l'arbre unique et pouvant à ce titre demander un accès aux données.

Quant aux magiciens, ce sont des bénévoles qui se chargent de réguler "le trafic" sur Roglo, soit en répondant aux demandes formulées via le forum de la base de données, soit en s'acquittant de diverses tâches de gestion pour le compte de l'association des Amis de Roglo. Les "magiciens" sont désormais au nombre de 250, en 2021, 11 nouveaux bénévoles ont été accueillis. 

Commentaires

2 commentaires
  • Portrait de Hervé BALESTRIERI

    La démarche de "recherche" est inhérente à la constitution de la base "Roglo" et au fait qu'elle soit en perpétuelle évolution, et c'est pourquoi des sources "fiables" sont demandées pour y inscrire des informations. Mais ces sources "fiables" ne sont pas toujours présentes sur toutes les fiches de la base : "Roglo" n'est pas une référence (Voir la mention rappelée au pied de chacune des pages qu'affiche "Roglo"...) mais, souvent, "Roglo" est, dans l'ensemble, plus fiable et plus complet que d'autres généalogies publiées sur le Web. Les travaux de vérifications de nombre des contributeurs de "Roglo" permettent parfois de dévoiler les généalogies "généreuses", produites sans fondements, et même falsifiées à partir de fausse "preuves", à quelque époque que ce soit. Mais aussi, grâce à "Roglo" et particulièrement sur des généalogies anciennes, les contributeurs "magiciens" peuvent élaborer des hypothèses de manière collaborative, qui permettent de temps en temps de réunir des branches familiales que les généalogies connues jusqu'alors n'avaient pas considérées comme ayant des liens. Il en va ainsi des époques médiévales, où les notions d'héraldique, des notions de toponymie, et les moyens modernes de l'Internet, ainsi que de notre réseau d' "amis", donnent la possibilité de réunir des sources historiques parfois très éparses afin de les confronter pour en faire ressortir des "présomptions raisonnables" qui, en matière de généalogie, peuvent faire foi, lorsque aucune pièce historique "de première main" n'est là pour en fournir une "toute faite". Même si cela ne débouche pas sur un lien inscrivant de manière "certaine" dans la base une ascendance (le logiciel "Geneweb" donne la possibilité d'inscrire des parents comme "Parents possibles"), ceci alimente des notes parfois très érudites, permettant de mettre en évidence des "branchements" inédits ou possibles, que, peut-être, d'autres travaux ou découvertes ultérieures permettront d'affirmer comme des certitudes. Roglo et ses magiciens "contributeurs" ne cherchent pas forcément à réécrire l'histoire, mais concernant ces époques lointaines, ne font souvent que se fier à des travaux universitaires d'auteurs modernes, ou élaborés par des amateurs reconnus publiant leurs ouvrages. C'est ainsi que sont guettées avec assiduité les dernières thèses universitaires menés sur des sujets d'ordre historique et généalogique, issues des dernières recherches.
  • Portrait de Druvent Charline

    Le site Roglo m'étais inconnue. Je serai curieuse de savoir comment il s'articule . Bravo aux bénévoles.

Cela peut vous intéresser