Infos

L'Aveyron, champion des minutes notariales en ligne !

L'Aveyron dématérialise à tour de bras les minutes notariales et ce depuis 1992 ! Passant du microfilmage à la numérisation, les archivistes de ce département du Sud proposent en ligne plus de 12.000 minutes ! L'Aveyron se caractérise comme tous les départements de la partie méridionale, par un grande ancienneté de la pratique notariale. Le plus ancien minutier actuellement conservé aux archives départementales de l’Aveyron date de 1282. Il s’agit d’un registre de Bernard Gui, notaire à Rodez.

Selon le plan de numérisation adopté pour 2015 à 2019, 8.000 registres devraient être reproduits pendant cette période. Ils seront choisis dans la sous-série 3E, ouverte en 1928 pour recevoir les dépôts volontaires puis, à compter de 1979, les versements obligatoires des études notariales. Il n'est pas besoin de détailler ici l'intérêt des minutes notariales pour la recherche généalogique.

Ces actes authentiques concernent tout type de contrats ou transactions relatifs à des personnes : contrat de mariage, testaments, inventaire après décès et à des biens mobiliers et immobiliers : acquisition, vente de propriété, transactions commerciales. Le tout embrasse huit siècles d’histoire et couvre l’ensemble du département de l'Aveyron. Comme dans les archives réelles, les actes numérisés sont classés par ordre chronologique et par étude. Ces 30.000 registres ou liasses de minutes occupent physiquement plus d’un kilomètre de rayonnages d’archives et quelques centaines de Giga d'espace informatique.

Pour y retrouver un acte, il faut évidemment connaître le nom du notaire, sinon, vous risquez fort de rechercher une aiguille dans une botte de foin. Malheureusement, la table des noms de notaires et des lieux, cotes et dates n'est pas accessible sur Internet, seulement en salle de lecture, tout comme l’instrument de recherche de la sous-série 3E. Sur le Web, consultez directement le moteur de recherche en ligne et renseignez le nom du notaire (par exemple Broa), son lieu de résidence (par exemple Aubin) et si vous la connaissez, la cote du registre et/ou les dates supposées de la rédaction des actes. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, vous consultez les minutes de l'Aveyron !

Liens :

Commentaires