Infos

L'état civil ancien de Monaco est en ligne

Le 20 juillet 2016, la ville de Monaco a lancé son portail d'archives avec la consultation en ligne des registres de l'état civil ancien. L'acte le plus ancien date de 1546 et les plus récents remontent à 100 ans. Pour faciliter la recherche, une indexation a été réalisée, mais seulement en partie : à partir de 1900, cette indexation par nom est intégrale, avant cette date, la ville de Monaco compte bien sur la bonne volonté des internautes et a lancé un module d'indexation collaborative.

L'accès aux registres est donc scindé en deux bases de données distinctes, avant et après 1900. Avant 1900, la recherche se fait de manière classique, en sélectionnant un type d'acte (Naissance, mariage ou décès) puis par année en saisissant une période. Le plus ancien registre date de 1546, mais avec ceux de 1547 et 1548, ils sont consultables en mairie uniquement pour une raison ignorée (leur fragilité a empêché leur numérisation ?).

Par ailleurs, les registres sont en principe bien reliés par type d'actes, sauf celui couvrant la période de 1567 à 1585 qui comprend à la fois des actes de naissance, de mariage et de décès. Tous les actes sont répertoriés dans des tables alphabétiques, consultables dans les registres en fin d'année et indiquant les nom, prénoms, numéro de l'acte ou numéro de folio.

Une indexation collaborative a été mise en place pour ces registres d'avant 1900. Il s'agit du module proposé par le prestataire Arkothèque (qui a fourni également le système de recherche et de visualisation des actes), accessible à partir du compte de chaque utilisateur. L'indexation proposée porte sur les noms, prénoms et date de l'évènement.

Après 1900, les actes sont intégralement indexés, si bien que la recherche peut porter directement sur un patronyme, le moteur de recherche fournira alors un lien direct vers l'acte. La recherche conventionnelle reste possible, elle permet de feuilleter directement les registres ou bien de sortir tous les actes d'une année ou d'une période.

Certains actes d'état civil contenant des informations confidentielles ne sont pas consultables via le site Internet. Il s'agit d'actes qui font apparaître la transcription d'un jugement (jugement de rectification, jugement d'adoption, etc...). Dans ce cas, la recherche aboutira et la personne sera invitée via un message à prendre l'attache auprès de la Mairie de Monaco pour la consultation de l'acte.

Dernier point, la recherche et la consultation des actes en ligne sont gratuites, mais si vous souhaitez obtenir une copie d'actes, deux solutions s'offrent à vous : soit vous réalisez vous même une copie d'écran, mais cela n'est possible que pour une réutilisation non commerciale, soit vous formulez une demande de copie d'acte et dans ce cas, ce service est payant : 50 centimes pour un acte d'état civil antérieur à 1900 et pour les actes postérieurs à 1900 : naissance, décès : 1,00 € et mariage : 1,50 €, somme à laquelle il faut ajouter les frais postaux.

Mots-clés
Monaco, Etat civil

Commentaires