Infos

L'état civil de la Martinique en ligne en octobre, la Guadeloupe en mars 2011

Les Archives Nationales d'Outre-Mer (ANOM) annoncent une série de mise en ligne de registres d'état civil ancien. A commencer par celui de la Martinique, très attendu par tous les généalogistes ne pouvant se déplacer ni à Fort-de-France, ni à Aix-en-Provence, ni à Paris où l'une des collections est disponible sous forme de microfilms. Ce sera donc en octobre (ou novembre) que les registres paroissiaux et d'état civil de la Martinique rejoindront les serveurs des Archives d'Outre-Mer, par le biais de l'instrument de recherche en ligne IREL.

En décembre, ce sera le tour des registres paroissiaux manquants de Saint-Domingue (mis en ligne en juin dernier) : il s'agit de ceux qui étaient parvenus en trop mauvais état, dévorés par les vrillettes. Ils ont du tout d'abord être restaurés avant d'être numérisés. Enfin, l'année 2011 verra en mars/avril l'arrivée sur Internet des registres paroissiaux et d'état civil de la Guadeloupe

Pour mémoire, on peut déjà consulter l'état civil de l'Algérie (état-civil européen), la Guyane, Sainte-Lucie, Saint-Pierre et Miquelon, l'Île Royale (Île du Cap-Breton), ainsi que les dossiers de personnels coloniaux et une base nominative Personnes et Familles. Celle-ci ouvre accès aux données contenues dans tous les instruments de recherches mis en ligne. Elle comporte pour l'instant 20 000 noms mais elle est appelée à s'enrichir considérablement...

Commentaires