Infos

L'état civil des Ardennes au complet !

Cette fois-ci, ça y est, tous les registres paroissiaux et d'état civil disponibles sont en ligne sur le portail des archives des Ardennes jusqu'à 1890. La dernière mise à jour concerne pour l’essentiel les actes des cantons de Château-Porcien, Novion-Porcien, Raucourt-et-Flaba, Renwez, Sedan et Vouziers. Cela représente 160.000 nouvelles vues supplémentaires. Voilà de quoi satisfaire les généalogistes qui ont leurs ancêtres dans ce département, en regrettant que la mise en ligne ne se poursuivent pas au moins jusqu'à l'horizon des 100 ans, par exemple cette année, jusqu'en 1915...

D'autant que, les Ardennes ayant été particulièrement touchées lors des conflits mondiaux, de nombreux manques persistent. Ainsi, dans le Vouzinois, certaines communes ne conservent plus aucun acte d’état civil antérieur à 1918. Vous devez alors explorer d'autres sources, parmi lesquelles les actes de catholicité permettent parfois de pallier ces lacunes. Les archives des Ardennes proposent de télécharger la liste des actes de catholicité des communes dont l’état civil a été détruit lors de la première Guerre mondiale.

Cette liste donne les références des actes de catholicité, il s'agit donc de documents privés versés par l’Archevêché de Reims concernant uniquement les personnes de confession catholique. Mais il ne s'agit que d'une liste, les actes eux même ne sont pas sur Internet et d'ailleurs non numérisés. Pour les consulter, il faut vous déplacer, mais attention, renseignez-vous avant de partir, les actes de catholicité sont conservés sur deux sites distincts, aux Archives départementales des Ardennes et dans le bâtiment annexe des Archives départementales de la Marne, 44 avenue de l’Yser à Reims.

Outre les registres paroissiaux et d'état civil, le site Web des archives des Ardennes propose un ensemble de documents d'intérêt généalogique, incluant les tables de succession et absence, le cadastre, des cartes postales et affiches anciennes. Les registres matricules ont été récemment complétés et étendus pour intégrer les conscrits de la première guerre mondiale et vont désormais des classes de 1867 à 1921.

Commentaires