Infos

L'Hôtel de la Marine sera géré par le musée du Louvre

C'était un mince espoir, mais il s'est effondré hier. L'Hôtel de la Marine, situé place de la Concorde n'accueillera pas la Maison de l'Histoire de France. La commission d'experts présidé par Valéry Giscard d'Estaing a fait connaître sans plus attendre ses premières orientations : ce magnifique bâtiment devrait être géré par le Musée du Louvre, la question de la Maison de l'Histoire de France n'a semble t-il même pas été abordée... Après le départ en 2014 des marins pour le futur pentagone à la française, en construction dans la quartier de Balard dans le 15e arrondissement de Paris, le projet de réaffectation de cet hôtel historique a fait l'objet de toutes les controverses.

Sous la houlette de l'ancien président de la République, la commission a "écarté du champ de ses réflexions les projets qui reposaient sur une vente déguisée du bâtiment à des acteurs privés à objectifs purement financiers ou spéculatifs". Exit donc le projet de l'homme d'affaires Alexandre Allard soutenu par l'ancien ministre de la Culture Renaud Donnedieu de Vabres, présenté comme une Villa Médicis du XXIe siècle, et celui de la Cité de la gastronomie. La Commission a souhaité protéger les immeubles "qui ont abrité les activités souveraines du peuple français" qui ne pourront donc "être ni vendus ni concédés" et devront être ouverts au public.

Sous le nom de Galerie du Trésor français, l'enfilade de 3.000 m² de salons Napoléon III donnant sur la place de la Concorde, le pendant de ceux de l'Automobile Club et de l'Hôtel Crillon, sera confiée au Louvre, associé au Mobilier national, aux Manufactures, au Musée des arts décoratifs et aux collections du Cabinet des médailles. Le reste, environ 17.000 m² donnant sur les cours intérieures et la rue Saint-Florentin pourra être loué à des partenaires représentatifs des secteurs culturels ou des métiers d'arts ou affectés à la Cour des comptes.

Comme chaque année, l'Hôtel de la Marine sera ouvert à la visite du grand public les 17 et 18 septembre pour les Journées du Patrimoine. Gageons que les feux de cette actualité lui vaudront une affluence record...

Image : blog Vis le en Terrasse.

Commentaires