Infos

L'outil IIIF désormais disponible sur 13 portails d'archives

C'est vrai, cela sonne comme un mot barbare, mais retenez-bien ce nom IIIF à prononcer "trois-i-F". C'est celui d'une nouvelle technologie d'accès aux archives qui est en train de décupler les possibilités d'affichage, notamment des documents numérisés proposés par les services d'archives. IIIF était il y a encore un an uniquement disponible sur FranceArchives et les portails des archives de l'Aisne, des Deux-Sèvres-Vienne et du Val d'Oise.

Cette technologie est désormais proposée par 13 services d'archives dont la Haute-Garonne, l'Ille-et-Vilaine, le  Morbihan, l'Yonne, les archives municipales de Dieppe, celles de la communauté d'agglomération de Loire-Forez, la Bibliothèque nationale de France (BNF), la Médiathèque d'Alençon et les archives de la Cité de l'architecture et du patrimoine (CAPA). 

Pourquoi tous ces services d'archives mutent-ils vers cette nouvelle technologie ? Pour bénéficier à plein de leur redirection vers FranceArchives : les documents numérisés de ces services s’affichent à présent dans les notices correspondantes grâce à l’intégration dans deux visualiseurs, Mirador 3 et Universal Viewer. Contrairement à l’affichage classique qui se limite à la présence d’une vignette d’illustration et d’un renvoi vers le site web du service d’archives qui ouvre l’image dans le visualiseur du site d’origine, il est possible, avec le IIIF, de consulter et d’interagir avec les images directement sur FranceArchives : par exemple zoomer, changer la luminosité, mettre l’image en plein écran ou encore comparer différents documents.

Et cela change tout ! Pour un service d'archives, être redondant sur FranceArchives, c'est l'assurance d'une visibilité nationale et donc de toucher un public beaucoup plus large que les seuls internautes consultant les archives du département X ou Y, un public issu de tous les départements français et même de tout le monde francophone, voire anglophone. 

Pour en savoir plus, FranceArchives a mis en ligne une notice explicative détaillée avec toutes les possibilités offertes par ce nouveau mode de visualisation, y compris en surfant sur les expositions virtuelles réalisées par le Service Interministériel des Archives de France (SIAF) grâce à un outil compatible appelé Exhibit. Ces expositions traitent de thèmes variés, créées à partir de documents d'archives conservés par des institutions ayant intégré le IIIF à leur site web. À visionner en plein écran ! 

Commentaires

3 commentaires
  • Portrait de Mathilde

    J'avais vu. Merci.
  • Portrait de Mathilde

    Bonjour Vous donnez comme prononciation "i-trois-F" en 1ère ligne de votre article. Mais sur le site France Archives il est dit " International Image Interoperability Framework, (à prononcer «trois-I-F»)"--- ? ? ? --- Mathilde

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.