Infos

La base de données documentaire des Archives de La Rochelle

larochellebdd1.jpg

Le site des Archives de La Rochelle dédié à sa base documentaire est un formidable outil de recherche pour explorer ses 3 kilomètres de fonds historiques.
Crédits
Capture AM La Rochelle

Avec près de trois kilomètres linéaires de documents, les Archives municipales de La Rochelle conservent des trésors historiques. Pour les faire connaître aux chercheurs, un site Internet a été créé afin de présenter une base de données documentaire. Il est ainsi possible d’effectuer des recherches par typologie ou catégorie de documents :

larochellebdd2.jpg

Après une recherche, les résultats peuvent mener à des notices explicatives et aux documents numériques associés lorsqu’ils existent en ligne sur le site des Archives de La Rochelle, comme ici le registre des délibérations du corps de ville de 1667 à 1690.
Crédits
Capture AM La Rochelle

La recherche peut aussi être lancée sur l’ensemble des fonds, grâce à un formulaire à champs multiples. La liste des résultats obtenus permet d’accéder à des notices explicatives et aux documents numériques associés lorsqu’ils existent.

Les Archives municipales de La Rochelle précisent que cette base n’est pas exhaustive et que le site sera enrichi au fur et à mesure de l’accroissement des fonds, de leur traitement et des campagnes de numérisation. En attendant, pour toute information complémentaire et/ou si vous ne trouvez pas ce que vous souhaitez, elles vous invitent à les contacter directement par courriel : archivesatville-larochelle[dot]fr

Commentaires

2 commentaires
  • Portrait de LENS

    les recensements sont en ligne depuis longtemps
  • Portrait de Milleansabouhet

    Quand j'ai découvert la mise en ligne de ce site il y a quelques jours je me suis dit : quelle chouette initiative... hélas pour l'instant c'est un beau site mais il n'y a pas grande chose à se mettre sous la dent. A quand la mise en ligne des recensements ?, qui doivent encore être consultés sur l'ancien site doté d'une visionneuse datant de Vercingétorix. De plus, les noms des rubriques sont peu explicites et le moteur de recherche à base de mots-clés libres ou sur des listes pré-établies est particulièrement complexe à utiliser pour des non-archivistes, car on n'a pas de vision du premier coup des documents susceptibles de pouvoir être consultés et c'est très perturbant.