Infos

La Haute-Savoie ouvre son portail d'archives !

Le lancement vendredi du nouveau portail des archives de Haute-Savoie est un événement de nature à faire oublier la maigrelette présence sur le Web de cet important centre d'archives. Depuis 2003, les AD74 se contentaient d'une modeste page vitrine, accessible par le portail Sabaudia et dont la dernière mise à jour datait de 2008. Faisant table rase du passé, les archives savoyardes nous proposent un portail complet assez ambitieux.

Au menu dès vendredi, vous pourrez consulter sur le site :

  • les registres paroissiaux et d'état civil, ainsi que les tables décennales de 100 communes de Haute-Savoie,

  • une continuité exceptionnelle de 3 siècles de cadastre, depuis les mappes sardes du XVIIIe siècle jusqu'aux plans rénovés des années 1970,

  • les registres matricules du recrutement militaire sur une trentaine d'années à partir de la fin du XIXe siècle,

  • plus de la moitié des recensements de la Haute-Savoie,

  • des fonds iconographiques, dont plus de 5.000 cartes postales sur la Première guerre mondiale et un fonds photographique d'origine privée datant de 1890 sur les environs d'Annecy.

Ces mises en ligne partielles appellent quelques commentaires, car la situation de la Savoie est très particulière du fait de son rattachement tardif à la France en 1860. Concernant l'état civil et les actes paroissiaux, vous pourrez consulter dans un premier temps les registres d'une centaine de communes sur les 294 que compte la Haute-Savoie. "Par une convention signée il y a quelques années, le diocèse nous remet par vagues les registres paroissiaux d'avant 1860", explique Bertrand Rey, des archives de Haute-Savoie. "Ces registres sont d'abord restaurés, puis systématiquement numérisés, avant d'entrer dans nos fonds. Nous mettons en ligne les registres disponibles, soit une centaine de communes, puis au fur et à mesure de leur restauration et de la numérisation, le reste suivra et l'état civil devrait être complet à la fin du premier semestre 2012".

Comment savoir si votre commune sera bientôt mise en ligne (si elle ne l'est pas déjà vendredi) ? Difficile de répondre, car les différents fonds n'obéissent pas à la même logique. Pour l'état civil et les paroissiaux, c'est un classement par doyennés de Haute-Savoie, propre donc à l'église catholique. Pour les recensements, c'est tout simplement la liste des communes par ordre alphabétique. Votre ancêtre d'Yvoire passera en dernier...

Le site est appelé à évoluer. Dès 2012, il devrait renforcer son côté interactif. L'espace personnel sera par exemple plus étoffé, permettant de sauvegarder ses recherches. Et un espace d'annotation permettra de faire de l'indexation collaborative pour l'état civil. Côté inventaires, un accès aux notices des 25.000 ouvrages de la bibliothèque sera mis en place. Et pour couronner le tout, une phase 3 verra la naissance d'un SIG (système d'information géographique) entièrement dédié aux mappes sarde, permattant de relier les plans aux contenus des "tabelles", les matrices contenant les noms des propriétaires et les superficie des terrains. Un portail ambitieux, on vous le dit !

PS : Nous publierons l'adresse du site dès son ouverture vendredi. MISE A JOUR : l'adresse est : archives.cg74.fr

Commentaires