Infos

La Maison des cultures et des mémoires de Guyane ouvre ses portes

Aux Archives territoriales de Guyane, la salle de lecture a ouvert ses portes au sein de la nouvelle Maison des cultures et des mémoires de Guyane (MCMG) à Remire Montjoly. Cet espace dispose de 40 places, triplant sa capacité d'accueil, au terme d'un déménagement qui a pris quasiment 4 ans.

Les chercheurs peuvent dores et déjà venir consulter les archives, mais la Maison des cultures et des mémoires de Guyane reste à inaugurer officiellement. L'évènement initialement programmé début novembre a été reporté à une date ultérieure.

Le déménagement a été un véritable défi pour le directeur des Archives territoriales Georges Rech et ses agents, car la Guyane conserve de nombreux documents encore non classés : "On prépare ce déménagement depuis 3, 4 ans. On avait quelques craintes car un déménagement pour les archives, c’est toujours un peu dangereux, car on peut perdre des documents"

"On a été très attentif à repérer les fonds, à les classer et à les transporter sans risques. Beaucoup de chercheurs ont travaillé sur les archives nationales d’Outre-mer à Aix-en-Provence, mais il y a beaucoup de documents très intéressants ici en Guyane. Notre travail, c’est de classer les fonds, les inventorier car nous avons beaucoup de retard et aussi les numériser pour à terme les mettre en ligne" , a t-il indiqué à la chaîne Guyane 1.

Les Archives territoriales de Guyane, c'est 4 kilomètres linéaires d’archives retraçant l’histoire de la Guyane, les plus anciens documents datent de 1689. Elles disposent d'un site Internet donnant accès aux inventaires. La base de données ne couvre encore qu'une partie des fonds conservés : elle s'enrichit régulièrement des nouveaux inventaires réalisés.

Le catalogue de la bibliothèque des Archives territoriales est consultable sur une base de données distincte sur le portail des bibliothèques de la Collectivité Territoriale de Guyane.  

Commentaires

1 commentaire
  • Portrait de RECH

    Bonjour M. de Morant Merci pour votre article : ce n'est pas si souvent que les archives de Guyane et plus généralement les archives des DOM font l'objet de papier dans votre revue ou sur votre site. Deux petites précisions : notre nouveau bâtiment s'appelle exactement Maison des cultures et des mémoires de Guyane (MCMG) et l'inauguration, prévue début novembre, aura en fait lieu plus tard. En attendant, je serais heureux, si ça vous intéresse, de parcourir avec vous les ressources généalogiques dont nous disposons, même si nous ne proposons pas (encore) de documents numérisés en ligne (nous en présentons cependant régulièrement sur notre page Facebook). Cordialement, Georges Rech Directeur des archives territoriales de Guyane.