Infos

La numérisation des microfilms des mormons est terminée

img2629.jpg

La numérisation des 2,4 millions de bobines de microfilms réalisées depuis 83 ans par les mormons est aujourd’hui terminée et leurs images numériques mises en ligne gratuitement.
Crédits
Charles Hervis

FamilySearch, la façade généalogique de l’église mormone, annonce avoir achevé la numérisation de ses microfilms. 

L’annonce est officielle depuis le 21 septembre : la totalité des microfilms réalisés et conservés par les mormons a été transformée en images numériques1. Le travail était colossal car les membres de l’Église parcourent les dépôts d’archives du monde entier depuis 1938 pour microfilmer les registres, avec l’accord des gouvernements locaux. Les chiffres de cette vaste opération qui a donc commencé il y a 83 ans sont impressionnants avec plus de 200 pays concernés et 100 langues représentées dans 2,4 millions de rouleaux de microfilms. Une estimation globale annonce le chiffre hallucinant de plus de 11,5 milliards de personnes figurant dans les pages de ces reproductions de registres de naissances, mariages, décès, recensements, immigration et bien d’autres sources. La numérisation de ces bobines, commencée en 1998, est donc aujourd’hui terminée.

familysearch2.jpg

Grâce à ce travail colossal de mise à disposition de tous les bobines de microfilms réalisées monde entier, il est dorénavant possible en quelques clics de consulter des registres anciens étonnants comme ici les 994 pages de baptêmes de la paroisse de Skvyra, près de Kiev en Ukraine (autrefois empire russe) pour 1846.
Crédits
Capture FamilySearch

Le plus grand intérêt de cette numérisation, c’est qu’elle se prolonge par la mise en ligne gratuite des images sur le site FamilySearch. Pour y accéder, commencez par créer votre compte (gratuit) si vous n’en avez pas encore un, puis ouvrez une session. Sélectionnez alors "Rechercher" dans la barre de navigation supérieure afin de cliquer sur "Images" dans le menu déroulant. Dans le champ "Lieu" de la page qui s’affiche, saisissez le nom d’une commune de France ou du monde entier et laissez vous guider par la recherche assistée pour choisir celle qui vous intéresse. Cliquez enfin sur "Rechercher un groupe d’images" pour accéder au détail des collections que vous pouvez parcourir en ligne.

familysearch3.jpg

Pour la France, ce sont au total 264 908 collections d’images qui sont en ligne, de tailles inégales, mais concernant tout le territoire.
Crédits
Capture FamilySearch

Nous avons voulu voir ce qui était disponible pour la France tout entière et nous avons découvert avec bonheur 264 908 collections de taille variable, certaines comportant à peine quelques dizaines d’images, d’autres plusieurs dizaines de milliers. Il est également possible d’atteindre les images numérisées en passant par la recherche documentaire. Sélectionnez alors un pays au sein d’un continent pour afficher à la fois les collections indexées sans image et les collections avec images.

Bien que la numérisation de la collection de microfilms de FamilySearch soit terminée, la numérisation de nouveaux dossiers et registres se poursuit dans le monde entier. FamilySearch travaille également à la mise sous forme numérique de sa grande collection de microfiches, opération qui devrait être achevée d’ici quelques années.

Commentaires

10 commentaires
  • Portrait de Hervé BALESTRIERI

    Numérisation ne veut pas forcément dire "consultation publique via le Web" : Certains de mes cousins généalogistes dans les années 1960 - et en froid à l'époque avec la direction des Archives départementales sur leur secteur de recherches - ont légué dans les années 1980 leurs cahiers de notes à l'Eglise des Saints des Dernier Jours ("mormons") : ceux-ci ont été microfilmés, et ces microfilms sont bien consultables via un "Centre de Recherche sur les Familles" dépendant des "mormons" en en faisant la commande préalable. Si l'on en croit cette annonce, même s'ils se trouvaient maintenant numérisés, j'ai vérifié que ces documents référencés au catalogue des microfilms ne sont pas encore publiés sur le site "FamilySearch.org". Quant aux transcriptions de patronymes ou toponymes, je serais curieux de connaître les taux d'erreurs "bruts" rencontrés pour celles effectuées "en masse" par certains acteurs sur le marché français qui ont recours à des "petites mains" résidant dans des pays, où, certes, il existe une culture francophone, mais où les coûts salariaux sont largement moindre qu'en France.
    • Portrait de Benoit

      Certes numérisation ne signifie pas forcément "consultation publique via le Web", toutefois, l'article mentionne "le plus grand intérêt de cette numérisation, c’est qu’elle se prolonge par la mise en ligne gratuite des images sur le site FamilySearch". Ce qui laisse à penser le contraire... D'autre part, pour les paroisses du Tessin qui m'intéressent, elles sont toujours uniquement disponible au format microfilm dans le catalogue. Les microfilms n'étant plus communicable d'un centre à l'autre. Je reste donc toujours bloqué dans mes recherches. Cette bonne nouvelle n'en est finalement pas une.
      • Portrait de Jean Frey

        Dans un Centre d'Histoire Familiale, il est aujourd'hui possible d'atteindre les archives du canton du Tessin. Il y longtemps que j'attends aussi cette possibilité.