Infos

Archives du Rhône : le contenu du site dévoilé !

On en sait désormais un peu plus sur le contenu du site des Archives départementales du Rhône dont l'ouverture est annoncée en grande pompe demain 24 mai 2011. Les généalogistes seront les premiers bénéficiaires avec de nombreux fonds numérisés leur étant spécialement dédiés :

  • Les registres paroissiaux et état civil de 1527 à 1910 : toutes les communes du département ont été numérisées et sont accessibles en ligne (sauf Lyon, déjà présente sur le site des archives de la ville). Pour les registres paroissiaux, les deux collections (communale et départementale du greffe) sont accessibles conjointement. Pour l’état civil à partir de la Révolution, il s’agit de la collection départementale. Celle des communes a été utilisée seulement en cas de lacune. Une indexation par commune, par type d’acte et par date permet de retrouver rapidement le bon registre. Une indexation patronymique collaborative va démarrer dès l'ouverture du site. A terme, les noms seront donc indexés.

  • Les recensements : les listes nominatives de population établies lors de chaque recensement (tous les cinq ans), de 1836 à 1936 donnent par commune, par rue et par maison la composition de chaque foyer. La recherche peut se faire par commune et/ou par année. Elle peut se faire également par nom de rues pour les communes d’Amplepuis, Bron, Caluire-et-Cuire, Cours-la-Ville, Givors, Lyon, Oullins, Pierre-Bénite, Sainte-Foy-lès-Lyon, Saint-Fons, Tarare, Tassin-la-Demi- Lune, Vaulx-en-Velin, Vénissieux, Villefranche-sur-Saône et Villeurbanne.

  • Les enfants assistés du Rhône : accès aux registres matricules et dossiers individuels des enfants abandonnés ou assistés pris en charge par les services sociaux du Département de 1848 à 1947. Le fonds ayant été indexé par les archives, la recherche peut se faire par nom d’enfant et par année de naissance.

  • Le recrutement militaire : les répertoires alphabétiques des registres matricule (1872- 1932), une partie des registres matricule (1878-1890), ainsi que les tables alphabétiques de la liste du contingent (1865- 1871) et celles de la liste de la garde nationale mobile (1868- 1871).

  • Le fichier de la prison Montluc 1942-1944 : il provient du service régional de la police judiciaire et concerne les personnes internées au fort ou à la prison Montluc sous l’Occupation. Les fiches donnent des renseignements succincts sur chaque individu et permettent de se reporter au dossier individuel. Le fond a été indexé.

  • Le contrôle des actes et les tables de l’Enregistrement : accès aux registres et tables du contrôle des actes notariés et sous seing privé, de l’insinuation et des tables de décès et de successions de l’Enregistrement (1791- 1945).

  • Le cadastre : 2 600 plans cadastraux napoléoniens, levés entre 1808 et 1838 dans toutes les communes du Rhône, y compris celles rattachées au département depuis 1967.

  • Les cartes postales : 1551 cartes postales des communes du Rhône pour le début du XXe siècle.

Pour l'ouverture du site demain, pas moins de cinq serveurs ont été mobilisés. Cela devrait permettre de répondre sans incident technique aux sollicitations des généalogistes. Enfin, sur le plan financier, voici deux informations intéressantes :

  1. le coût total de la mise en ligne y compris la numérisation se monte à 500.000 €

  2. le site est gratuit...

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter

Commentaires