Infos

Le site généalogique des Archives Générales du Royaume fait peau neuve

agr-sources-genealogiques.png

Le nouveau site généalogique des Archives Générales du Royaume amène un coup de fraîcheur à un moteur de recherche dont beaucoup se plaignaient.
Crédits
Capture AGR

Il avait été annoncé à grand fracas au début de l’année 2022 et les utilisateurs l’avaient attendu toute l’année jusqu’à ne plus y croire. Le nouveau site des Archives Générales du Royaume est enfin en ligne.

L’attente était d’ailleurs peut-être un peu trop grande : si "Généalogie", de son petit nom peu original, amène un coup de fraîcheur à un moteur de recherche dont beaucoup se plaignaient, il reste cependant un goût de trop peu au chercheur aguerri. Pour les chercheurs familiers des recherches en Grande-Bretagne, le site ressemble plus à FREEBMD (site d'index d'état civil alimenté par les bénévoles) qu’à un moteur de recherche d’Archives départementales. On ne fait pas dans l’extravagance au plat pays…

Après vous être créé un compte sur le site (les anciens comptes restent valables mais connaissent des bugs dus à la migration d’un site à l’autre), vous serez dirigé vers le menu d’accueil.  

Il vous faudra d’abord effectuer un choix entre la consultation des actes en ligne et l’interrogation du moteur de recherche des index de noms de personnes et d’actes (l’ancien “rechercher des personnes” du site) et sélectionner ensuite la localité, sans possibilité de bilinguisme sauf pour Bruxelles (ce qui reste dommage quand on sait que les noms de lieux peuvent être littéralement traduits dans les actes), et le type d’acte que l’on désire consulter. Notez bien qu’il vous faudra cocher à chaque fois toutes les cases si vous désirez prendre tous les types d’actes en considération.

genealogie-be-formulaire.jpg

Formulaire de recherche dans les actes d'état civil en ligne.
Crédits
Capture Archives de l'Etat

Selon vos choix (naissances, mariages, décès ou la possibilité de sélectionner tous les actes) , une liste déroulante vous proposera tous les registres sur base des critères demandés et vous proposera également à droite de la colonne un lien vous menant vers le registre sélectionné.

genealogie-be-resultats.jpg

Tableau des résultats de la recherche dans les actes d'état civil en ligne.
Crédits
Capture Archives de l'Etat

Et s'il est une amélioration notable du service, celle-ci se situe au niveau d'une meilleure visibilité et donc lisibilité des actes. Les outils de contrôle de la visionneuse sont bien plus ergonomiques que ceux de la version précédente. Enfin, les Archives ont répondu à une grande attente des généalogistes, celle de pouvoir enfin télécharger les actes sans devoir passer par milles astuces. 

Peu de changement en revanche en ce qui concerne la recherche dans les bases de données nominatives : Le menu “rechercher des personnes” vous réoriente vers ce qui était déjà d’actualité : la base de données de noms et prénoms de personnes indexées sur base des registres d’état civil et paroissiaux, soit 42 millions de noms au total. Il vous est bien entendu toujours loisible de définir les lieux, dates et patronymes mais sans lien direct avec les dits actes.

genealogie-be-base-noms.jpg

Deuxième volet du site de généalogie des Archives de l'Etat, la recherche dans les bases de données nominatives renvoie vers l'actuel formulaire "Rechercher des personnes".
Crédits
Capture Archives de l'Etat

Les Archives Générales du Royaume ont annoncé que les liens URL des actes qui étaient jusqu’à présent consultables seraient retirés du portail. Concrètement, cela signifie, comme nous vous l'avons signalé en octobre dernier, que tous les liens intégrés dans des généalogies seront caducs d’ici peu et, avec leur disparition, le risque de voir des généalogies entières disparaitre. À bon entendeur…

Le temps nous dira si les généalogistes adopteront le moteur de recherche et si les maladies d’enfance (impossibilité de se connecter avec un ancien compte) se résorberont avec le temps.

Liens utiles

Commentaires

2 commentaires
  • Portrait de Céline LECOMTE

    Bonjour, pour ceux qui ont des anciens liens, la bascule vers les nouveaux est faisable en faisant quelques modifications. Pour exemple : Ancien lien : https://search.arch.be/fr/rechercher-des-archives/resultats/inventaris/rabscan/eadid/BE-A0524_712734_713061_FRE/inventarisnr/IRS0001192164431/level/file/scan-index/1126/foto/524_9999_999_1552400_000_0_0967 nous prenons la fin du lien 524_9999_999_1552400_000_0_0967 et nous ajoutons un / après les 3 zeros. on enlève le _ et ici "0967" est remplacé par le numéro de la "photo" qui était 1126 dans l'ancien lien. Nous remplaçons le debut du lien par https://genealogie.arch.be/524/ ce qui donne : Nouveau lien : https://genealogie.arch.be/524/524_9999_999_1552400_000/0_1126 Voilà pour ceux qui veulent récupérer leurs liens.
    • Portrait de CRAMA Guy

      Bonjour. Votre méthode est sur la bonne voie mais ne fonctionne pas toujours en ce qui concerne le n° de photo, me semble-t-il. Exemple : Ancienne adresse: https://search.arch.be/fr/rechercher-des-archives/resultats/inventaris/rabscan/eadid/BE-A0523_712045_712433_FRE/inventarisnr/I7120457124332877/level/file/scan-index/45/foto/523_0500_000_00018_000_A_0013 Si j'applique votre méthode, j'obtiens : https://genealogie.arch.be/523/523_0500_000_00018_000/A_0045 et je n'arrive pas sur la même page ! Le lien correct est : https://genealogie.arch.be/523/523_0500_000_00018_000/A_0087 Merci tout de même pour votre recherche.