Infos

Le tourisme de mémoire toujours boosté par le Centenaire de 14-18

La Grande guerre intéresse, la Grande guerre attire... Après une année 2014 exceptionnelle, le tourisme de mémoire continue à faire recette ! L'année 2015 n'est pas encore finie, mais les premiers chiffres montrent que la destination Centenaire de la Grande Guerre a été prisée bien sûr par les touristes français, mais surtout par les visiteurs internationaux qui représentent 60% de la clientèle des sites mémoriels.

Les touristes dits de proximité, c'est à dire les Britanniques, Allemands, Belges, Néerlandais sont toujours plus nombreux. Par exemple dans l'hôtellerie, le nombre de nuitées de touristes britanniques a augmenté de 8% sur un an. Mais les professionnels ont constaté cette année une augmentation notable du nombre de visiteurs dits "long-courrier" : Canadiens, Américains, Australiens.

Ces bons résultats sont à mettre sur une meilleure structure de l'offre touristique, se félicite Atout France, l'agence de développement touristique de la France. Le Contrat de Destination Centenaire de la Grande Guerre, lancé en 2013 a permis de regrouper les cinq régions touchées par le conflit : Nord-Pas de Calais, Picardie, Champagne-Ardenne, Lorraine et Alsace, sous une même marque de destination : « Front de l’ouest 14-18 ».

A noter que 2016 s'annonce tout aussi prometteur, puisque sera lancé l'anniversaire de la bataille de la Somme, avec un programme commémoratif et événementiel riche de juin à novembre. Le 1er juillet, date du début de la bataille, plusieurs cérémonies à La Boisselle, Contalmaison, Thiepval, Beaumont-Hamel et Fricourt devraient réunir plus de 30.000 visiteurs.

En Champagne-Ardenne, les records touristiques de 2014 n'ont pas été dépassés, mais la destination voit affluer des visiteurs nationaux et internationaux notamment allemands, russes et américains, sans oublier les visiteurs scolaires, seniors et groupes également plus présents. En 2016 débuteront les cérémonies commémoratives de la bataille de Verdun, avec l’ouverture du Mémorial de Verdun en février prochain et la visite programmée de François Hollande, le 29 mai devraient également booster la fréquentation touristiques dans la Meuse.

Enfin, le Front des Vosges n'a pas échappé à cet intérêt accru pour le tourisme de mémoire. 2015 a connu une hausse de fréquentation sur les sites des versants alsaciens et lorrains des combats. Hartmannswillerkopf, l’un des quatre monuments nationaux de la Grande Guerre, a accueilli 64.109 visiteurs en 2015, soit une hausse de 52,10%. Le nombre de visiteurs des champs de bataille vosgiens et des parcours scénographiés est estimé à 250.000 chaque année.

Liens :

 

 

Mots-clés
Tourisme

Commentaires