Infos

Les 19 premiers registres des bagnards de Brest en ligne

Dix-neuf premiers registres de bagnards de Brest ont été numérisés et mis en ligne par le CRBC,dans sa bibliothèque numérique. Le Centre de Recherche Bretonne et Celtique est un laboratoire pluridisciplinaire-bibliothèque de recherche universitaire, spécialiste de la Bretagne et des mondes celtiques. Il procède à la mise en ligne de ces registres de bagnards qui sont conservés à l'antenne brestoise du Service Historique de la Défense.

Il s'agit des registres matricules des condamnés aux travaux forcés envoyés au bagne et passés par Brest. Ces registres ne sont pas aussi riches que les dossiers des bagnards conservés aux Archives nationales d'Outre Mer (ANOM), mais ils délivrent déjà de nombreux renseignements. On y trouve classés par année, l'état civil complet du condamné avec les noms de ses parents et son lieu de naissance, la liste de ses condamnations, les lieux, dates et motifs de celles-ci et la date d'embarquement pour le bagne avec le nom du navire qui l'a transporté.

La numérisation des registres matricules des bagnards de Brest est un premier pas réalisé par le CRBC à partir des dossiers du SHD de Brest. A noter que les dossiers des bagnards sont conservés à Aix-en-Provence aux Archives d'Outre-Mer qui ont mis en ligne une fiche d'aide à la recherche des bagnards pour se retrouver dans les différents fonds d'archives des établissements pénitentiaires coloniaux.

Noter également que le Centre Généalogique du Finistère dispose d'une base de données non exhaustive, la base Horsec, recensant les noms de 37.496 bagnards (dont la consultation est réservée aux adhérents ou bien par Geneabank).

Liens

<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Les 19 premiers registres du bagne de Brest sont disponibles sur la bibliothèque numérique du <a href="https://twitter.com/CRBCBrest">@CRBCBrest</a> <a href="https://t.co/xdv6h3VP7p">https://t.co/xdv6h3VP7p</a></p>&mdash; CRBC (@CRBCBrest) <a href="https://twitter.com/CRBCBrest/status/795533940677345280">7 novembre 2016</a></blockquote>
<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Commentaires