Infos

Les actes français de retour sur le site des Mormons

C'est une histoire à nombreux tiroirs. Les Mormons étant désormais en phase avec la CNIL, après la délibération favorable obtenue le 25 avril 2013, ils en tirent toutes les conséquences. Premier effet visible, leur site Familysearch accueille à nouveau les actes français qui en avait été enlevés pour ne pas gêner les négociations. L'accord ayant été obtenu, les répertoires et registres de Normandie et de Bretagne sont donc à nouveau en ligne. Il s'agit des répertoires des registres paroissiaux de Rouen de 1680 à 1789, des registres paroissiaux de 1533 à 1906 et des enquêtes de consanguinité de 1597 à 1818 du diocèse de Coutances et Avranches et enfin des registres paroissiaux de 1772 à 1910 du diocèse de Quimper et Léon. Fin d'une parenthèse de plusieurs mois et... fermeture du premier tiroir.

Cependant, au fond de celui-ci persiste un autre petit tiroir, toujours ouvert malgré les années, c'est la question de l'origine de ces actes. Il ne s'agit évidemment pas d'actes publics, mais de documents d'archives privées qui ne concernent donc pas les services publics d'archives. Non, ces actes sont pour les plus anciens (dès 1533), des copies de tables et de registres paroissiaux, et pour les plus récents (jusqu'à 1910), les registres paroissiaux de l'église catholique établis après 1792. Pour les premiers, les originaux des collections communales et collections du greffe sont déjà en possession des archives départementales bretonnes et normandes. Pour les seconds, ils n'ont pas à y être, puisque ce sont des archives privées.

D'où viennent-ils ? Ils proviennent des archives des diocèses de Coutances et Avranches et de Quimper et Léon, deux diocèses catholiques dont les évêques et les archivistes ont signé un accord avec l'Eglise des Saints des Derniers Jours. Avec la bénédiction des autorités catholiques, ce contrat avait permis en 1984 un premier microfilmage par les Mormons, "pour diminuer le risque de destruction d'archives uniques pour la Normandie", selon l'archiviste de l'évêché de Coutances-Avranches interrogé en 2007. Cette étape du microfilmage avait été suivie quelques années plus tard, de la numérisation de l'ensemble des microfilms. Ce sont ces vues que l'on retrouve aujourd'hui sur le site des Mormons.

Ce tiroir prometteur semble pourtant être définitivement fermé. En avril 2008, une lettre émanant du Vatican demandait aux évêques d'interdire aux Mormons l'accès des registres de catholicité, pour les priver des ressources documentaires leur permettant de pratiquer le « baptême des morts ». En effet, cette cérémonie où un membre de la communauté reçoit le baptême à la place d'un défunt de sa lignée ancestrale n'a pas de sens pour les catholiques. Depuis, les Mormons n'ont signé d'accord avec aucun autre diocèse français, peu pressés d'associer leurs archives avec cette église dont l'action en faveur de la généalogie est cependant incontestable.

Liens

  • Les documents français sur le site des Mormons

  • Les Mormons, la CNIL et la généalogie, se poser les bonnes questions

A commander sur notre site

  • Le Hors-Série n°32 Le meilleur des bases de données où un chapitre est consacré à Familysearch.

Commentaires