Infos

Les archives de Béthune sur Internet

La ville de Béthune dans le Pas-de-Calais vient d'inaugurer le site Internet de ses archives communales. Et grande première pour une ville de la région, le portail permet de consulter des documents numérisés, dont l'état civil. Pour entrer dans le détail, il s'agit des registres paroissiaux de Sainte-Croix et Saint-Vaast de 1737 à 1792. Viennent ensuite les registres d'état civil, naissances, mariages et décès accompagnés des tables décennales (registres jusqu'à 1908, tables décennales jusqu'à 1902). Enfin, on y trouve 151 registres de délibérations du Conseil municipal de 1855 à 1975. Le tout est complété par des plans et cartes postales.

La consultation des images nécessite le téléchargement du logiciel Sun's Java Plug in. Attention : la recherche dans les registres paroissiaux (1737-1792) peut s'avérer difficile, notamment pour lire certaines pages. Les archives de la ville se tiennent à disposition des chercheurs, en leur proposant l'accès (sur place) à des listes nominatives des naissances, mariages, décès. Pour rechercher un document, le site propose un intéressant moteur de recherche qui donne accès aux inventaires permettant ensuite de commander les documents pour une consultation sur place. La recherche d'actes numérisés se fait directement en dépliant les menus déroulants, permettant d'accéder ensuite à l'application de lecture en ligne élaborée par Avenio. Pour en savoir plus sur la numérisation à Béthune, vous pouvez télécharger le numéro spécial d'Archivistorique (PDF), le magazine des archives communales.

Merci au blog du CGMA pour avoir relevé cette information.

Commentaires

1 commentaire
  • Portrait de Jean Pierre Vandebos

    Bonjour Je suis à la recherche d'une trace de ma grand mère Julienne Demotte épouse de Léon Vandebos décédée lors d'un bonbardement le 22 mai 1940 Ma famille qui venait de Tournai Belgique avait évacué et c'est à ce moment que pris de panique la famille s'était disloquée par peur des bombes Aucune trace n'a été relevée une fois le calme revenu ! Quelques recherches ont été effectuées à l'époque mais trop vite abandonnées je crois, aussi en dernier recours je viens vers vous pour voir si vous n'avez aucune tarce dans vos archives ou mieux encore si dans le cimetière de la ville ou des environs une tombe porterait son nom Je sais que ce que je vous demande arrive un peu tard mais comme le dit la coutume c'est bien de faire son deuil ! Déjà grand merci de consacrer un peu de temps pour résoudre cette énigme mais cela nous serait d'u grand apaisement Bien à vous Jean Pierre Vandebos