Infos

Les archives de Savoie vont elles aussi passer au Web gratuit !

Nouveau revirement dans le paysage des archives en ligne : le site de la Savoie devrait devenir gratuit au début de l'année 2012. Après la décision similaire de la Meurthe-et-Moselle en juin, le Conseil Général de Savoie va lui aussi faire passer le site Web de ses Archives départementales en version gratuite. Même si les trois premières vues ne sont pas payantes, il faut actuellement s'acquitter d'un forfait de 2, 5, 10 ou 30 euros, selon que vous souhaitez consulter les registres numérisés durant un, quatre, neuf ou trente jours.

Fini donc le crédit-temps savoyard et vive le passage au "sans péage" pour consulter les registres paroissiaux et d'état civil, les tables décennales, les recensements de population, les plans cadastraux, les concordances cadastrales, la presse ancienne et aussi les gravures, lithographies et photographies et autresouvrages. Le conditionnel reste toutefois de rigueur, car la gratuité doit encore être actée par la collectivité. La commission permanente du Conseil Général de Savoie doit se réunir et voter cette décision au tout début septembre. Sous réserve d'un vote positif (qui semble être acquis), l'entrée en vigueur se ferait le 1er janvier 2012. Exactement comme la Meurthe-et-Moselle.

Mais pourquoi la Savoie a t-elle donc décidé de mettre fin à un système de consultation payante qu'elle avait elle-même inauguré en 2002 ? Du côté des archives départementales, on se contente de confirmer la nouvelle et d'indiquer une volonté de "plus grande accessibilité du service". Mais en examinant la situation du Conseil Général, présidé par Hervé Gaymard, il apparaît en filigrane une raison très politique à cette nouvelle stratégie.

Au printemps, après les dernières élections qui ont vu le renouvellement partiel de l'assemblée départementale, le nouveau vice-président en charge de la Culture, Pierre-Marie Charvoz a démissionné de l'UMP, affirmant ne plus se reconnaître dans le parti présidentiel. Sous son impulsion, la Savoie deviendrait un département plus "social" qui se préoccuperait davantage des classes moyennes ? Vivement que le message passe dans le Calvados ! Le département normand sera en 2012 le dernier département français à proposer un accès payant à son état civil ancien numérisé...

PS : l'info circulant sur les forums de GeneaNet était de bonne qualité !

Commentaires