Infos

Hôpitaux de Paris : des registres de patients des 18e et 19e siècles sont en ligne

Les archives des Hôpitaux de Paris sont sur Internet ! Et à présent, le site de l'APHP (Assistance Publique - Hôpitaux de Paris) n'est plus simplement descriptif, mais comporte des documents et registres numérisés, comme Geneinfos l'avait annoncé ici. La plus belle surprise de Noël consiste en l'arrivée de registres de population, c'est à dire des répertoires et registres d'entrées, de sorties, de naissances et de décès de toute personne, parisienne ou non, qui a fréquenté un hôpital public relevant de l'APHP. Les registres numérisés couvrent la période 1700-1870.

Ces documents numérisés représentent environ 1 million de pages et présentent un intérêt majeur comme source généalogique de complément, voire de remplacement, compte tenu des lacunes de l’état-civil parisien antérieur à 1860. De plus, ils intéressent également les chercheurs en histoire locale (Paris et Région Ile-de-France), sociale, en démographie, en épidémiologie et en histoire de la santé et des hôpitaux. Sur le plan strictement généalogique, ils présentent également un intérêt pratique : les registres comportent des répertoires permettant de retrouver une personne par son nom de famille. En général il y en a un par année et par hôpital. Le registre contient, dans un ordre chronologique, les informations d’état-civil et la cause de l’admission ou du décès.

Certes, pour y retrouver un ancêtre, il faut déjà avoir une idée de l'hôpital dans lequel il est décédé et il y a quand même eu des dizaines d'établissements dépendants de cette institution (et apparemment 28 dont les registres sont numérisés)... Il faut également avoir une idée même approximative de la date de son décès. Mais rassurez-vous, l'outil de recherche et d'affichage des registres est simple et l'affichage rapide. La bonne méthode de recherche consiste d'abord à explorer les inventaires qui sont extrêmement riches. Vous pouvez les importer en fichier PDF pour les lire tranquillement, voire les imprimer.

Ensuite, vous pourrez également commencer à explorer les registres des hôpitaux proches du domicile du défunt. A défaut de ce renseignement, les noms de certains établissements, même s'il ne faut pas en faire une généralité, donnent déjà une idée de leur spécialité : à la maternité de la Bûcherie, vous rechercherez les décès de jeunes femmes en couches, aux Vénériens, vous rechercherez les victimes de ces maladies qui faisaient des ravages dans toutes les couches de la société...

Enfin, n'oubliez pas d'explorer le fonds iconographique exceptionnel présenté par l'APHP : des photos, des plaques de verre, des affiches, des cartes et plans et même des planches anatomiques. Joyeux Noël !

[MAJ] Nouvelle adresse : http://archives.aphp.fr/#

Ce guide peut vous intéresser : Rechercher ses ancêtres à Paris

Commentaires