Infos

Les archives du Territoire de Belfort en ligne

écidément ces temps-ci, le compteur des bonnes nouvelles généalogiques tourne à plein ! Avant d'autres bonnes surprises qui vont s'égrener jusqu'à Noël, c'est au tour des Archives départementales du Territoire de Belfort de nous annoncer la mise en ligne de plusieurs séries susceptibles d'intéresser le chasseur d'ancêtres. Il y a bien sûr la série-reine avec les registres paroissiaux, l'état civil et les tables décennales (du XVIe siècle jusqu'à 1900), mais aussi :

  • les recensements de population de 1836 à 1931,

  • les fiches matricules de soldats,

  • les plans des villages dressés par l'Intendance d'Alsace en 1760 et 1761,

  • et près de 3.000 cartes postales.

Le tout représente environ 310.000 images, en accès gratuit sur le nouveau site Web des AD 90. Territoire à l'histoire mouvementée, Belfort fut tour à tour autrichien, bourguignon, français sous Louis XIV, puis intégré comme arrondissement du département du Haut-Rhin après la Révolution. Il n'est devenu département à part entière qu'en 1922. Pour autant, les premiers registres paroissiaux apparaissent dès 1570 à Châtenois (notre photo). Curiosité locale, le Territoire de Belfort n'a connu qu'une seule collection de registres paroissiaux pendant tout l'Ancien Régime, à l'exception de quelques paroisses du diocèse de Bâle de 1773 à 1779. Pourquoi ? Parce que les curés ne savaient pas où déposer ce fameux double, en l'absence de bailliage. Du coup, ils ne le tenaient que rarement !

Sur le plan technique, l'interface de consultation est bien connue, il s'agit de Mnésys de la société Naoned qui équipe déjà les AD du Nord, du Cantal, de la Drôme, du Doubs et des villes comme Pontivy. Signe particulier, ce système se distingue par sa grande rapidité d'affichage et de zoom. Sur le plan ergonomique, vous pouvez accéder aux registres de plusieurs manières :

  • la recherche simple utilise un moteur de recherche ; son défaut est qu'il n'est pas si simple que ça... Tapez un mot-clé (un nom, une ville, etc.) pour que tous les documents concernés s'affichent. Difficile cependant de se repérer dans les résultats fournis,

  • avec la recherche thématique, vous choisissez le type de document qui vous intéresse, parmi les fonds (état civil, recensements, documents figurés, matricules militaires, cadastre et plans). Mais là encore, les résultats ne sont pas si simples que cela à exploiter.

  • la recherche géographique, il suffit de cliquer sur l'une des communes de la carte pour voir s'afficher la totalité des ressources disponibles pour celle-ci.

Notez l'excellente collaboration entre les AD90 et la dynamique association Lisa 90. Depuis des années, celle-ci procède à des relevés exhaustifs qu'elle met à disposition gratuite de tous, soit en salle de lecture, soit sur son site Internet. Vous pouvez donc exploiter parallèlement ces deux sources : vous identifiez l'acte recherché grâce aux relevés. Ensuite, vous téléchargez l'acte original sur le site des AD. Belle complémentarité...

Commentaires