Infos

Les décors de la chancellerie d'Orléans remontés aux Archives nationales

chancelleried-orleans.png

Crédits
Cl. Thierry Ardouin – Oppic.

Dans l'hôtel Rohan aux Archives nationales, le remontage d'exceptionnels décors du XVIIIe siècle s'achève. Ces magnifiques boiseries, stucs et peintures datant du siècle des Lumières seront bientôt visibles, remontés dans des salons qui avaient perdu tout intérêt et formant une reconstitution peu commune. Ce sont les décors de la chancellerie d'Orléans, hôtel particulier qui se dressait au bord du jardin du Palais-Royal, à Paris et démoli en 1923 pour faire place aux locaux agrandis de la Banque de France. 

Leur histoire ne manque pas de sel et en dit long sur la protection accordée par l'État aux bâtiments anciens. Alors que la Chancellerie fut classé au titre des Monuments historiques en 1914, sa démolition intervient dès 1923 dans le cadre d’une opération immobilière et d’urbanisme. La Banque de France propriétaire des lieux et donc des décors les démonta pièce à pièce, les mis en caisses dans un entrepôt de banlieue parisienne à Asnières et les conserva soigneusement tout en s’engageant à les remonter. 

Après plus 80 ans d’attente, au début des années 2000, le fond américain World Monuments Fund propose à la Banque de France et au ministère de la Culture leur remontage dans l’hôtel de Rohan. Ses salons étant contemporains de ceux de la Chancellerie d’Orléans, ils offrent une distribution quasi similaire et sont... vides, ayant perdu depuis le XIXe siècle leurs décors d’origine. 

Après dix ans de restauration, quatre pièces ont été remontées : l'antichambre, la chambre, la salle à manger et le grand salon et en partie meublées par le Mobilier national. Le tout sera prochainement ouvert au grand public. Au détour d'une visite au CARAN, les généalogistes se rendant aux archives nationales (et tous les amateurs) pourront dès janvier 2022, un samedi sur deux dans la limite des places disponibles et sur réservation, visiter cet échantillon de la splendeur des arts décoratifs parisiens à la charnière des styles Louis XV et Louis XVI. 

L'ouverture de l'hôtel Rohan tout entier, après la fin des travaux de rénovation du quadrilatère des Archives, est prévue pour 2023. 

Commentaires