Infos

Les inventaires des archives notariales du Loiret mis en ligne

notairesloiret01.jpg

Dans la rubrique « Inventaires en ligne » du menu « Faire vos recherches », les vingt-sept premiers inventaires des fonds notariaux du Loiret sont en ligne.
Crédits
Capture AD45

Le fonds des archives notariales tient une place à part au sein des collections des Archives départementales du Loiret avec près de 4 kilomètres linéaires de documents. Ce fonds est le fruit de la loi du 14 mars 1928 qui autorisa le dépôt des archives des études notariales auprès des Archives départementales.

Le premier versement fut effectué en 1930 par l’étude de Maître Rime, d’Orléans. En 1932, on dénombrait déjà 3 000 registres ou liasses versés, remontant pour les plus anciens au XIVe siècle, auxquels s’ajoutaient 600 articles versés antérieurement par les tribunaux, notamment celui de Pithiviers. La sous-série 3 E, constituée en 1938, fut entièrement détruite, tout comme quatre études orléanaises non déposées, lors de l’incendie de la ville d’Orléans en juin 1940.

notairesloiret02.jpg

Deux guides sont à disposition sur le site des Archives départementales du Loiret, donnant accès aux archives notariales par nom d’officier ou par lieu d’exercice.
Crédits
Capture AD45

Les versements reprirent après la Seconde Guerre mondiale, en 1948, avec l’étude notariale Baranger et Basseville de Beaune-la-Rolande. Dès lors, c’est à un rythme soutenu que les minutes, répertoires et autres dossiers de clients viennent enrichir les collections départementales. Le dernier versement pris en charge, en 2016, est celui de l’étude de Maître Isabelle Perrochon, notaire à Châtillon-Coligny. Il a été depuis classé et mis à disposition du public en salle de lecture en 2018.

En 70 ans d’activité, ce sont ainsi près de 50 000 cotes qui ont été traitées, classées et ouvertes à la communication. Les prochaines réceptions de versements interviendront à l’ouverture du nouveau bâtiment des Archives départementales du Loiret, à l’horizon 2023.

notairesloiret03.jpg

En descendant progressivement dans l’arborescence de l’inventaire des fonds des notaires déposés aux Archives départementales du Loiret, on accède à la cote précise des liasses à consulter en salle de lecture, comme ici les minutes de Maître Charles Chamault, notaire à Briarres-sur-Essonne entre 1685 et 1684.
Crédits
Capture AD45

Les vingt-sept premiers inventaires – regroupant les cotes 3E1 à 3E13101 – sont déjà consultables en ligne. Les saisies et mises en ligne se poursuivent afin de couvrir au plus vite l’ensemble des inventaires. À terme, en ayant accès en ligne à tous les instruments de recherche disponibles (inventaires des archives notariales mais aussi guides de recherche sur les notaires), les chercheurs pourront préparer au mieux la liste des documents qu’ils viendront ensuite consulter en salle de lecture. En clair, cela signifie, d’une part qu’il est possible de rechercher un notaire par nom ou par lieu d’exercice, d’autre part, de connaître le détail des cotes pour chaque étude en fonction des dates qui intéressent vos recherches.

Commentaires