Infos

Les photos de la planète d'Albert Kahn sont sur Internet

Le musée départemental Albert-Kahn a fait le choix de l'open data et diffuse sa collection des Archives de la Planète sur la plateforme de partage des Hauts-de-Seine. C'est ainsi que tout visiteur peut consulter et même diffuser ces magnifiques images issues des fonds iconographique et cinématographique constitués au début du XXe siècle et consacrées à la diversité des peuples et des cultures.

Albert Kahn (1860-1940), un banquier animé par un idéal de paix universelle avait une conviction : La connaissance des cultures étrangères encourage le respect et les relations pacifiques entre les peuples. Soucieux de témoigner de la mutation accélérée des sociétés et de la disparition de certains modes de vie, il crée alors les Archives de la Planète, fruit du travail d'une douzaine d'opérateurs envoyés sur le terrain entre 1909 et 1931 afin de saisir les différentes réalités culturelles dans une cinquantaine de pays.

La direction scientifique est confiée au géographe Jean Brunhes (1869-1930), un des promoteurs en France de la géographie humaine. Dès 1895, le cinéma des frères Lumière et dès 1907, l'autochrome, premier procédé photographique en couleur naturelle, sont mis à contribution. Les Archives de la Planète rassemblent une centaine d'heures de films et 72 000 autochromes, soit la plus importante collection au monde.

Après une campagne de numérisation et de documentation de près de 10 ans, les collections numérisées sont désormais accessibles à tous, aussi bien sur la plateforme open-data du département des Hauts-de-Seine que sur le site du musée départemental.

Liens

Commentaires