Infos

Les recensements de population de Haute-Garonne jusqu’en 1936

Les Archives de Haute-Garonne ont bien travaillé en 2020 ! Depuis quelques jours, vous pouvez profiter de la numérisation de quatre années de recensement supplémentaires. De quoi vous permettre d’aller plus loin dans la recherches- de vos aïeux.

Il s'agit des années 1921, 1926, 1931 et 1936, cela représente près de 2500 listes nominatives supplémentaires. Notez que la recherche dans les recensements est particulièrement longue et parfois fastidieuse, spécialement dans les grandes villes, car les habitants sont classés non pas par ordre alphabétique, mais par quartiers et rues.

Afin également de faciliter la recherche, les recensements de population sont ouverts à l'indexation collaborative, possible jusqu’en 1911. Lorsque vous consultez une liste, n'hésitez pas à relever les noms, prénoms, adresses et professions que vous rencontrez. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le guide de l'indexation des archives de Haute-Garonne. 

Pour l’instant, trois fonds sont ouverts à l’indexation : listes nominatives de recensement de la population, collection de contrats de mariage et insinuations. 

Cet été, les archives de Haute-Garonne ont également poursuivi le classement des archives judiciaires. Vous pouvez désormais découvrir l’inventaire du fonds de la cour d’assises de la Haute-Garonne entre 1811 et 1940 et étudier ainsi la criminalité dans le département.

Enfin, après avoir numérisé l’intégralité des tables des successions et absences antérieures à 1969 et une partie des répertoires généraux, les Archives départementales ont repris la numérisation des instruments de recherche des bureaux de l’enregistrement antérieurs à 1969

Commentaires