Infos

Les recensements du Tarn-et-Garonne sont en ligne

Les archives du Tarn-et-Garonne viennent de publier les listes nominatives de recensement du département. Ces listes établies par commune sont consultables en ligne sur le portail des archives départementales de 1806 à 1911. Les recensements sont en principe établis tous les 5 ans et présentent pour chaque ménage recensé un contenu varié et de plus en plus complet au fil du temps : noms et prénoms, âge, puis lieu de naissance, sexe, situation de famille, position dans le ménage, catégorie socioprofessionnelle, religion et infirmités ou maladies (en 1851).

La publication des archives du Tarn-et-Garonne est intéressante car elle démarre très tôt, dès 1806.Cependant ces toutes premières listes nominatives (de la série de la préfecture) comportent de très nombreuses lacunes et ne débutent réellement pour nombre de communes qu'en 1872, voire en 1876, avec ces années-là, des listes souvent incomplètes. Pour les communes chefs-lieux de canton, l'exemplaire communal a été numérisé lorsqu'il permettait de combler les lacunes. Ce travail de constitution d'une "collection idéale" va se poursuivre à terme avec la numérisation des exemplaires des communes restantes.

Outre les lacunes, l'autre difficulté rencontrée est qu'il n'existe pas de classement nominatifs, mais seulement un classement géographique : les listes se consultent par lieux et quartiers. Cela n'est pas un écueil réservé au Tarn-et-Garonne, on le voit dans tous les départements. Toutefois, pour la ville de Montauban, une liste déroulante dans le visualiseur, permet d'accéder directement aux fichiers-images concernant une rue ou un lieu précis. Actuellement, seuls les recensements de 1807 à 1831 ont été indexés. Les recensements des années suivantes seront intégrés au fur et à mesure de leur indexation.

Le Tarn-et-Garonne offre sur son portail dont la présentation a été récemment repensée, de nombreux fonds d'intérêt généalogique. L'onglet Rechercher et consulter donne notamment accès aux archives en ligne : registres matricules, recensements de population de 1865 à 1938 (nous y revenons dans un prochain article), état civil, plans du cadastre et imprimés, sans oublier inventaires, et état des fonds. Le tout est couronné d'explications dans l'onglet intitulé Pistes de recherche, qui dirige vers les pages de Géographie historique du département, celles expliquant la Généalogie familiale et foncière, un Guide de recherche dans les archives notariales et un didactique sur Les républicains espagnols. De quoi bien démarrer sa généalogie dans le département !

Commentaires