Infos

Les registres de la Comédie française sont en ligne

Les registres de comptes de la Comédie française sont en ligne et c'est une bonne nouvelle à la fois pour les chercheurs en histoire -pour lesquels ce programme a été imaginé- et pour les généalogistes. Les archives numérisées de l'institution théâtrale officielle vont de1680 à 1793, période durant laquelle plus de 34 000 représentations ont été programmées !

La troupe du Français joue non seulement les grands auteurs classiques, tels Molière, Racine, Corneille, Voltaire et Beaumarchais, elle accueille également de très nombreux auteurs aujourd’hui méconnus ou oubliés. Ces registres de comptes sont journaliers et détaillent recettes, dépenses et distributions pour chaque représentation.

Actuellement, seules les recettes sont disponibles à la consultation en ligne. Mais cette première “collection” d’archives numérisées livre des compléments d’informations majeures sur la vie de la troupe de la Comédie-Française, à commencer par le détail des données administratives et financières de l’institution. Les chercheurs universitaires et autres seront intéressés par l’histoire du modèle économique et symbolique duThéâtre Français, par l'analyse de l’histoire des pièces, de la programmation, des genres, et plus largement de l’évolution du goût théâtral en regard des contraintes économiques du spectacle. C'est la raison d'être de ce programme.

Mais les généalogistes peuvent aussi se glisser dans la machine... Et y trouver ce qu'ils préfèrent : des mentions patronymiques ! Quand celles-ci se réfèrent à une activité professionnelles et/ou artistique, cela constitue pour les chercheurs d'ancêtres une matière première inédite...

La recherche est possible par plusieurs biais et/ou formulaires. La recherche par facette constitue la première porte d’entrée dans la base de données. Avec cet outil intuitif, on peut parcourir les registres en fonction d’interrogations simples sur les auteurs, les pièces, les saisons théâtrales, les genres du répertoire, puis on accède aux registres eux mêmes en cliquant sur le symbole de l'appareil photo. D'autres entrées sont disponibles comme la tranche de données ou l'interface de programmation, mieux vaut les oublier tellement elles sont complexes pour le néophyte. En revanche, le tableau croisé dynamique, dont le but est de produire des statistiques, est accompagné d'un calendrier très facilement utilisable, puisqu'il donne également un accès direct aux registres.

Liens

Commentaires