Infos

Les revues des compagnies maritimes mises en ligne par les Archives du travail

Vos ancêtres ont été usagers, clients, personnels ou encore actionnaires d'une compagnie maritime française ? Alors sans doute serez-vous intéressés par la lecture des revues éditées entre 1914 et 2005 par la Compagnie générale transatlantique, la Compagnie des messageries maritimes, la Compagnie générale maritime et la société Delmas. Toutes ont été absorbées par l'actuel groupe CMA-CGM.

Ces entreprises de transport publiaient des revues d'information qui ont été conservées par l'association French Lines, implantée au Havre en Seine-Maritime, devenue un établissement public de coopération culturelle (EPCC) en 2007 sous le nom French Lines & Compagnies, patrimoine maritime et portuaire. Mais c'est avec le soutien financier de l'association des Amis de French Lines que ces revues ont pu être numérisées à partir de 2018 et publiées en 2021 sur le site des Archives du monde du travail, dans le cadre d'un partenariat de longue date entre les deux établissements. Les originaux de ces documents demeurent au Havre. 

Ces 17 revues (certains numéros sont manquants) sont librement consultables en ligne et reproductibles, à l'exception des revues de la société Delmas, communicables uniquement sur les postes informatiques de la salle de lecture des ANMT. 

Ces revues, dont certaines ont plus de cent ans constituent une source précieuse et extrêmement riche d’informations. Elles documentent en particulier l’actualité maritime nationale et internationale, les mouvements et caractéristiques techniques des navires, l'évolution des lignes, mais aussi plus globalement l'histoire maritime, économique et politique. 

La Compagnie générale transatlantique et la Compagnie des messageries maritimes, toutes deux créées dans les années 1850, se regroupent en 1973 pour former la Compagnie générale maritime. Celle-ci est privatisée en 1996 et fusionne avec la Compagnie maritime d'affrètement en 1999, donnant naissance à la CMA-CGM. Cette dernière rachète la société Delmas en 2005. 

Pour approfondir les recherches, les Archives nationales du monde du travail à Roubaix conservent le fonds de la Compagnie générale transatlantique dont l'inventaire est consultable en ligne. Cette compagnie est restée célèbre car elle affrétait le paquebot France... 

Commentaires