Infos

Les Savoie d'Amérique sont-ils les descendants d'un prince de la maison de Savoie ?

Un appel de nos cousins francophones d'Amérique circule en ce moment sur différents réseaux sociaux. Il s'agit d'aider à une enquête destinée à résoudre "l'un des plus grand mystères généalogiques d'Amérique du Nord".

En résumé, les descendants de François Savoie, ancêtre des familles Savoie d'Amérique veulent savoir si ce simple laboureur né vers 1621 disait vrai : il se prétendait fils d'un prince de Savoie. L'affaire agite les généalogistes spécialistes de l'Acadie depuis des décennies, sans réelle avancée. Des tests ADN ont même été réalisés plus récemment, mais seule une découverte dans les archives françaises pourrait peut-être lever le mystère, d'où la raison de cet appel. 

Il faut dire que dans cette histoire, il y a pas mal d'ingrédients dignes des meilleures enquêtes généalogiques. Tout d'abord, la période du début du XVIIe siècle est difficile à étudier, car les destructions et disparitions de registres sont légion, aussi bien en Acadie qu'en France, même si notre pays s'enorgueillit de posséder la plus importante et la plus ancienne collection d'état civil du monde. 

Et puis, avec aussi peu de renseignements de départ, c'est un peu l'aiguille dans une botte de foin : François Savoie (Scavois - Savoy - Savoye), laboureur apparaît uniquement dans un recensement à Port-Royal en Acadie en 1671 avec sa femme Catherine Lejeune. Il est âgé de 50 ans et elle de 38 ans, ensemble, ils ont neuf enfants.

La légende de ses origines princières part d'un livre publié dans les années 1950, qui ne cite aucune source fiable. Il y est dit que François Savoie, sur son lit de mort, aurait confessé à ses enfants être le fils illégitime de Thomas de Savoie, prince de Carignan (1596-1656)

Personne ne sait comment relier ce modeste migrant avec la famille princière de Savoie. Personne ne sait quand François Savoie est né -vers 1621 ?- et où ? Peut-être est-il né en France, car l'Acadie était terre d'émigration pour de nombreux Français venant de tout l'Ouest et en particulier des actuels départements de Vendée, Vienne et d'Indre-et-Loire. 

Face à tant d'incertitudes, un des nombreux descendants lance donc cet appel à recherche dans les archives françaises pour tenter de retrouver son acte de baptême vers 1621 ou son mariage quelque part en France. Jonathan Chenier-Daoust a déjà exploré maintes pistes, consulté tous les contrats d'engagements numérisés à La Rochelle pour la période 1630-1650, disponibles en ligne, lu des mémoires et des correspondances des gouverneurs de cette période en Acadie, épluché quelques registres de paroisses de Loudun, Martaizé, sans succès. 

Jonathan Chenier-Daoust (jonathanchenierdaoustathotmail[dot]com (à contacter par mail ici)) sans écarter la piste princière, est plutôt à la recherche d'une famille Savoie non noble en France vers 1621, de contrats d'engagement de François Savoie et Catherine Lejeune, papiers de notaires, registres de paroisses où ces noms sont cités avant 1650. Saurez-vous venir en aide à nos cousins d'Amérique descendants des Savoie d'Acadie ? 

Commentaires

10 commentaires
  • Portrait de Joshua Swerling

    Rien de plus qu'un fantasme. C'est de la fiction. Le nom de famille 'Savoie' chez des paysans n'avait rien de spécial.
    • Portrait de Chénier-Daoust

      Je crois aussi qu'il y a de fortes chances que François Savoie ait eu comme parents de simples rôturiers. Cet article est venu d'un appel à l'aide afin de tenter de retrouver en France les ancêtres de ce dernier (Rôturiers ou nobles). C'est pourquoi je présentais ce dossier sans mentionner la présence d'aucune preuve concernant l'ascendance noble proposée par des Savoie de Louisiane. Je ne cesse aussi de calmer des descendants de François Savoie sur la discussion suivante sur Geni : https://www.geni.com/discussions/186267 Vous verrez que je reste impartial en tout temps. Donc cet article a pour but de présenter le mythe, la légende et toutes les hypothèses, tout simplement. Si vous avez des infos sur une possible famille correspondante en France et dont les membres sont des Rôturiers, je serais aussi très intéressé. Jonathan
  • Portrait de Marie-Christine Chaillou

    Bonjour, Dans votre article une erreur souvent citée ici ou là, à ce jour on ne connait pas de pionniers d'Acadie du XVIIème qui seraient originaires de la Vienne. Un berceau d'Acadie en Loudunais (Vienne) reste à ce jour une simple hypothèse jamais prouvée par des documents malgré les recherches de nombreux Historiens et Généalogistes Acadiens, Québécois ou Français. Les origines Robichau, Brot, Brun, Bourc, Blanchard, Babin, Godet, Savoie etc... sont inconnues et pour cause, il n'y a même pas de base de recherche , aucun document qui donnerait un indice ! https://www.acadienouvelle.com/mon-opinion/2017/12/03/dou-venaient-pionniers-de-lacadie/ Article de la page 128 à 143 https://societehistoriqueacadienne.files.wordpress.com/2018/04/2204_total.pdf https://www.acadienouvelle.com/chroniques/2015/11/29/le-mythe-de-la-chaussee-et-du-loudunais/ Certains n'hésitent pas à écrire que Renaudot aurait écrit que le Commandeur de l'Ile Bouchard Razilly aurait quitté Auray en Bretagne en 1632 avec 300 Hommes d'Elite et des loudunais, mais il suffit de lire sur Internet la Gazette de France pour voir qu'il est écrit que Razilly part avec 300 Hommes d'Elite et 3 capucins mais rien d'autre. Source de Moncton : page 2 (départ en 1632 ) https://www.umoncton.ca/umcm-ceaac/files/umcm-ceaac/wf/wf/pdf/Gaudet-Placide-inv-ana-1.I-1.pdf Il faut absolument de preuves pour confirmer les origines comme ici de la famille Savoie.

Cela peut vous intéresser