Infos

Mises en ligne à Lyon, tout un programme !

Faire des comparaisons n'est jamais très réjouissant, surtout en matière de publication des archives généalogiques. Mais quand même ! Il y a des services d'archives particulièrement actifs dans ce domaine et d'autres qui semblent plongés dans une profonde léthargie. Prenez l'exemple de la ville de Lyon. Loin de l'oreiller, les archives municipales jouent plutôt dans un registre survitaminé. La deuxième ville de France (ou 3e/4e, on ne sait jamais) mène depuis des années une politique active de mise à disposition de ses fonds numérisés sur un portail d'archives performant. On avait déjà eu l'occasion de parler ici de l'exceptionnelle publication des actes de décès jusqu'à 1989, en pleine harmonie avec les recommandations de la CNIL. Voici l'occasion de mettre l'accent sur les autres publications 2015 de cette bonne ville de Lyon.

Saviez-vous par exemple que vous pouvez consulter les actes naissances des habitants de Lyon depuis les plus anciens registres des paroisses et remonter ainsi de générations en générations de Lyonnais jusqu'à 1914 ? Saviez-vous qu'il est également possible de suivre cette même veine généalogique pour les actes de mariage en suivant les unions depuis l'ancien régime jusqu'à 1939 ? Une telle continuité est hors du commun sur Internet, surtout pour une ville de cette taille, comportant une population aussi importante. Ce programme "généalogique 2015" de la ville de Lyon est doté d'outils complémentaires pour identifier vos ancêtres, avec par exemple les convois funéraires de 1964, les registres d'enfants abandonnés, les mentions marginales apposées en 2014, les recensements annuels de population, les décès des Hospices civils de 1793 à 1964 et enfin, l'indexation nominative des registres de mariages réalisée par la Société Généalogique du Lyonnais et du Beaujolais (SGLB ), par laquelle vous pouvez faire une recherche nominative sur les registres d'état civil des mariages de plus de 100 ans et accéder directement à l'acte.

Passons maintenant à la contextualisation de vos recherches généalogiques. Là encore, Lyon a pensé à vous et a mis en ligne une collection de cartes et plans de 1550 à 1978, des plans parcellaires, le plan de 1550 et même un étonnant "Forma urbis" constitué des plans généraux de Lyon du XVIe au XXe siècle.Idéal pour visualiser le territoire où vivaient vos ancêtres et comprendre leur parcours par la géographie urbaine ou péri-urbaine. Quand on vous dit que l'on a pas envie de comparer avec d'autres villes de même taille voire plus importantes...

Commentaires