Infos

Musique : le musée de la SACEM ouvre ses archives

Depuis sa création en 1851, la Sacem, la Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique, a constitué de belles archives : 33 millions de documents, dont 700.000 partitions — la plus grande collection d’Europe —, appartenant à 166.000 artistes sociétaires. Elles sont conservées sur trente kilomètres de rayonnages.

La Sacem vient juste d'en mettre en ligne quelques milliers d'entre elles. C'est une sélection de demande d’adhésion, des examens d’entrée, puisque jusque dans les années 1990, les compositeurs devaient montrer patte blanche pour entrer dans la Société. Il y a également des correspondances, des coupures de presse, des contrats ou des bulletins de déclaration.

Ce sont souvent des pièces inédites, parfois historiques de la musique française. On y trouve par exemple la partition de «l’Internationale», l’examen d’entrée de Georges Brassens, des manuscrits de Gainsbourg, Barbara, Piaf, Bashung... Et des podcasts d'entretiens exclusifs, interviews inédites restaurées de Gainsbourg, Yvette Horner ou Brassens. Ou des curiosités, comme ce télégramme envoyé à la Sacem en 1887 par Giuseppe Verdi faisant jouer son droit moral et interdisant qu’on découpe son « Otello » dans un autre opéra.

Lien

Commentaires