Infos

Origines : pourquoi une fiction avec une généalogiste ?

Tristan Petitgirard, créateur de la série "Origines", diffusée en cette rentrée sur France 3, a choisi une généalogiste pour personnage principal. Il nous dévoile les coulisses de cette nouvelle fiction.

"Il y a cinq-six ans, je me suis intéressée à la généalogie. Je me suis dit tout de suite dit qu’une généalogiste ferait un merveilleux personnage de fiction.

J’ai rencontré Guillaume Roehrig, généalogiste successoral qui m’a beaucoup parlé de son métier et du monastère qui gérait les archives de son étude comme de celle de l’ex-DST. C’est lui qui m’a donné l’idée du couvent où travaille Astrid, mais je ne voulais pas que Margot soit uniquement une chasseuse d’héritiers. C’est l’aspect humain que je voulais privilégier. Dans mon esprit, la généalogie successorale ne représente pas plus de 20% de son activité. Le reste de son temps, elle le consacre à la généalogie familiale et à écrire des livres.

Mais comme nous voulions quand même respecter une certaine vraisemblance, nous avons fait appel à Jean-Louis Beaucarnot comme conseiller technique sur les six scénarios. Nous avons aussi rencontré une psychogénéalogiste, car je m’intéresse aussi beaucoup à cette discipline qui est sous-jacente dans tous les épisodes à des degrés divers.

A ce sujet, un épisode trouve un écho plus particulier avec ma propre histoire. C’est l’épisode de l’organiste (le fils de la lune). Je viens d’une longue lignée de musiciens. Or, il y a une vingtaine d’années, de retour d’une tournée, mon père s’est rendu compte en voulant jouer du piano que les cordes d’harmonie étaient fendues. Il a appris juste après que son grand père, qui avait aussi été son prof de piano, venait de mourir !"

Lire aussi :

Commentaires