Infos

Partenariat entre les Archives nationales et Geneanet pour indexer le "fonds de Moscou"

Geneanet et les Archives nationales ont signé un partenariat sur l'indexation collaborative du Fichier central de la Sûreté nationale, dit Fonds de Moscou. Ce sont plus de 2,5 millions de fiches et plus de 630.000 dossiers individuels rassemblés en 1934 par la sûreté nationale en un seul fichier central. 

Ce fichier était avant tout un outil de surveillance de militants politiques, en particulier des communistes, anarchistes, antimilitaristes ou membres de l'Action française. On y trouve également des archives de gestion des étrangers présents sur le territoire français avec leurs démarches de carte d'identité et de naturalisation ; des dossiers de police judiciaire relatifs aux interdictions de séjour et aux expulsions et enfin, des archives de la Police des jeux. 

Ce fichier est appelé familièrement fonds de Moscou en raison de son histoire extraordinaire. Il est né en 1935 de la fusion de tous les fichiers constitués depuis le début du siècle par les services de la Sûreté nationale. En 1940, les Allemands en saisissent environ 10.000 cartons dans les bureaux du ministère de l'Intérieur rue des Saussaies. Ces archives rapatriées à Berlin sont ensuite récupérés par les Russes en 1945.

Il faudra attendre 1994 et de longues négociations diplomatiques pour que ce trésor de guerre conservé aux Archives spéciales centrales d'État à Moscou soit restitué à la France jusqu'en 2001, avec les autres archives publiques et privées connues sous le nom de « fonds de Moscou ». 

Le projet lancé par Geneanet consiste à relever les noms présents sur ces listes. A partir de ceux-ci, vous saurez si votre ancêtre possède un dossier dans les fonds de Moscou, et vous pourrez alors vous rendre aux archives ou faire appel à un réseau d’entraide pour obtenir une copie du dossier ou de la fiche. Les informations peuvent être très complètes ou lacunaires. A ce jour, près de 300.000 noms ont déjà été indexés, les nouveaux bénévoles sont les bienvenus ! 

 

Commentaires